Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

An 2599: quinze explorateurs sont envoyés sur Mars terraformée. Qu'elle n'est pas leur surprise de découvrir que les cafards expédiés auparavent sur la planète rouge pour participer au processus de terraformation ont survécu, se sont adaptés et, surtout, ont méchamment évolué. Ce sont maintenant des humanoïdes de plus de deux mètres de haut, puissants, agiles, rapides... Et totalement psychopathes.

Les explorateurs se font massacrer, non sans avoir déployé préalablement quelques pouvoirs très particuliers pour emmener le plus de "cafards" avec eux dans la tombe: ces explorateurs se sont fait implanter des codes génétiques d'animaux (d'insectes notamment). Ce qui leur permet de déployer des capacités physiques surnaturelles et quelques talents spéciaux. Mais ce n'est pas suffisant pour les sauver des cafards et ils sont tous exterminés. Une nouvelle expédition se prépare...

Au moment où j'écris ces lignes, le manga Terra Formars compte 19 volumes en Français. La série a connu une adaptation en anime et en film, que je n'ai pas vus (et ne verrai probablement pas). Elle a aussi deux spin-off: Terra Formars - Rain Hard, de Kimura Satochi au dessin (un seul volume), et Terra Formars - Asimov, de Boichi au dessin (deux volumes). C'est cette dernière série dérivée qui m'a donné envie de vous parler de Terra Formars.

J'adore le dessin de Boichi. Définitivement, c'est un de mes mangakas préférés. J'aime l'énergie de son trait, son traitement du noir & blanc, son humour, ses personnages, sa propension à dessiner des popotins atomiques (et des nénés aussi, souvent) avec très peu de tissu autour... Avec une mention particulière pour son titre-phare: Sun-Ken Rock. J'adore son dessin sur Sanctum aussi mais le scénario, d'un autre auteur, me laisse de marbre ou peu s'en faut. Tout ça pour dire que Boichi a pondu deux volumes consacrés aux aventures d'Asimov, l'un des héros emblématiques de la série Terra Formars. Deux volumes très sympathiques, au dessin superbe et à la narration emmenée. Par contre, cette série dérivée, sobrement intitulée Terra Formars - Asimov donc, se déroule exclusivement sur Terre.

Sur Terre... Saperlipopette. Je voulais vous causer de Mars moi... Revenons donc à la série-titre, Terra Formars, qui, quant-à-elle, débute bel et bien sur Mars. Nos explorateurs du futur ont donc affaire à des cafards humanoïdes hyper-balèzes et hyper-méchants. Des insectes bipèdes martiens ET vindicatifs? Mais... Attendez voir: c'est le background de Mutants in Orbit ça!!! Dans ce supplément, pour RIFTS et After the Bomb, un savant fou a livré la planète Mars à des mutants animaux insectoïdes, et massacré la colonie humaine au passage. Les régles de After the Bomb RPG permettent de créer le mutant animal de ses rêves, notamment vous choisissez à quel point le mutant animal ressemble à un être humain: voix, locomotion, apparence... Les cafards de Terra Formars ont les caractéristiques suivantes:

Look: Partial. Speech: Full. Hands: Full. Biped: Full. Ils nous ressemblent beaucoup en fait...

Bref, les cafards de Terra Formars sont une excellente source d'inspiration, visuelle et narrative, pour la planète Mars de mon RIFTS à moi. On peut les prendre tels quels. On peut aussi s'en servir pour imaginer les autres races insectoïdes martiennes. D'ailleurs cette idée de mutants martiens me plaît beaucoup: ça cadre bien avec tout un imaginaire issu du Cycle de Mars de Edgar Rice Burroughs. Un imaginaire qu'on retrouve dans Space 1889 ou encore Hollow Earth Expedition, avec son supplément Revelations of Mars.

Reprenons. Les canaux de Mars suivent les lignes ley de la planète rouge. En conjonction avec la terraformation achevée (lisez La Trilogie de Mars de Kim Stanley Robinson si le sujet vous intéresse), le retour de la magie sur Terre a provoqué le retour à la vie des dits canaux: les Élémentaires d'eau sont de retour et la vie déborde dans les eaux et sur les rives. Les insectes mutants du professeur Walters ne sont pas les seuls habitants de ce nouveau monde. D'autres mutants ont été créés: des géants rouges à quatre bras, des mutants verts, bleus, jaunes, blancs, noirs... Des civilisés, des nomades, des barbares, des primitifs... Toute une nouvelle humanité transformée génétiquement par les Terriens pour vivre et survivre sur Mars. S'y ajoutent d'autres mutants animaux non-insectoïdes susceptibles d'apporter encore plus de diversité, et de piment, à la toile ethno-génétique locale: reptiles, arachnides, simiens... Si le professeur Walters a créé les mutants insectes, qui a créé les autres races? Walters? D'autres savants humains? Aucune idée, je vous en recause un de ces quatre quand je saurai! Dans tous les cas, les humains sont peu nombreux sur la planète rouge, les "locaux" ayant à cœur de les en chasser, et pas pacifiquement.

Avec ces références, il s'agit là d'un environnement beaucoup moins étiqueté Hard SF que le reste du système solaire (la Terre des Rifts mise à part bien sûr). Presque du Pulp ou du Planet Opera en fait. Et il y a des développements intéressants à faire avec les anciens habitants de Mars. À priori, ils ont bel et bien disparu. Mais ils ont laissé derrière eux quantité de cités englouties, machineries magiques, technologiques et/ou techno-magiques, pièges, trésors, laboratoires... Et des fantômes! Façon Ray Bradbury... Ou John Carpenter!

 Dernière chose concernant Terra Formars et ce que ce manga peut apporter à RIFTS: les capacités "animales" déployées par nos explorateurs de l'espace sont une très chouette idée. À utiliser sans le moindre scrupule pour équiper PJ et PNJ, y compris sur la Terre des Rifts. Surtout sur la Terre des Rifts!

Mais sinon Terra Formars c'est vraiment bien? Heu... Malgré un chouette dessin, j'ai lâché l'affaire après les trois premiers volumes: je n'ai pas supporté que les personnages auxquels je m'étais attaché dans le premier tome soient déjà morts dans le deuxième... Oui, je suis un grand sensible. Ça combiné à des enjeux pas toujours très clairs... Tout à fait, je viens de vous pondre un post sur un manga que j'ai trouvé quelconque. Certes, mais avec plein de bonnes choses à en tirer pour RIFTS!

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #BD, #ORBIT, #FRAZETTA ART, #MICHAEL GUSTOVICH ART, #MUTANTS, #TACHIBANA KENICHI ART, #BOICHI ART

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :