Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kevin Siembieda a une petite tendance à réutiliser les mêmes éléments de background pour expliquer le vaste foutoir qu'est la Terre des Rifts: complexes souterrains oubliés, Grands Anciens derrière l'arbre, mégacorpos-qui-sont-en-réalité-aux-mains-d-envahisseurs-surnaturels-transdimensionnels... Et les voyageurs du Temps. Les voyageurs du Temps? Ben oui.

Kevin Siembieda a envie qu'une partie de l'US Navy ait survécu au Grand Cataclysme? Hop: une flotte se retrouve transportée quelques siècles plus tard via une faille spatio-temporelle (Rifts World Book 7: Underseas). Kevin Siembieda a envie que des cités nippones futuristes cohabitent à côté de son Empire traditionaliste? Hop: des villes japonaises se retrouvent transportées quelques siècles plus tard via une faille spatio-temporelle (Rifts World Book 8: Japan). Kevin Siembieda a envie qu'une base militaire canadienne ait, elle-aussi, entièrement survécu, avec toute sa garnison, au Grand Cataclysme? Hop: la dite-base se retrouve transportée quelques siècles plus tard via une faille spatio-temporelle (Rifts World Book 20: Canada). J'en oublie?

Kevin Siembieda ne fournit pas vraiment d'explication à ces voyages, massifs, dans le Temps. J'ai écrit "faille spatio-temporelle" pour faire style mais, en réalité, ce n'est pas vraiment précisé. Il y a bien la Magie Temporelle (Temporal Magic, Rifts World Book 3: England) mais elle semble hors de cause dans ces trois cas précis. Après, Kevin S.  fait bien ce qu'il veut: ça reste du JDR et nous n'avons pas besoin d'une quelconque explication à chaque fois qu'il se produit un truc bizarre.

Mais là j'ai peut-être une idée.

Il existe un concept classique dans la SF, c'est celui de la technologie Ansible. Un concept que j'ai découvert en lisant Xénocide de Orson Scott Card. Il s'agit d'un dispositif pour communiquer à une vitesse supraluminique.

Imaginons qu'un tel dispositif, au stade de prototype, ait été élaboré sur la Terre pré-cataclysmique. Imaginons que ce réseau Ansible envoie les communications via les lignes ley. La flotte américaine (la future New Navy), les cités japonaises et la base canadienne (les futurs Tundra Rangers) ont en commun de faire partie du camp occidental. Dans le background de RIFTS, la Guerre froide n'a jamais vraiment cessé. Le bloc soviétique ne s'est pas effondré en 1990 et, en 2098, on assiste à un regain de tensions entre les deux camps. Imaginons que nos cités japonaises flottantes (probablement à l'origine de la découverte), notre flotte US et notre base canadienne de mounties du futur se soient équipés de ce premier réseau expérimental. Ils ne savent pas que les mystérieuses lignes du réseau sont en fait des lignes ley. Réseau dont les usages militaires semblent assez limités puisque les appareils doivent être sur une ligne ley (ou un Nexus) pour fonctionner.

Lorsque le Grand Cataclysme survient, nos cités nippones flottantes et la flotte américaine du Pacifique sont en train de tester le réseau en conditions réelles et sont positionnées sur une ligne ley. La base canadienne est, quant-à-elle, déjà située sur une ligne ley. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle a été choisie pour tester le dispositif. Avec l'éruption des Rifts, tous les sites équipés du réseau Ansible sont transportés dans une faille spatio-temporelle et, hop!, retour vers le futur!

C'est le réseau Ansible qui a "sauvé" nos voyageurs du futur (du passé?). Les champs magiques ont "absorbé" cités, navires et base et les ont projeté deux, trois siècles après. N'y cherchez aucune explication pseudo-scientifique, c'est juste un concept SF avec une déclinaison Fantasy! Totalement RIFTS donc.

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #UNDERSEAS, #JAPAN, #CANADA, #KEVIN LONG ART

Partager cet article

Repost 0