Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non non, rien à voir avec La Tour Sombre de Stephen King (même si j'ai adoré Magie et Cristal et Les loups de la Calla). Les Tours sombres sont apparues dans mon Europe de RIFTS après le Grand Cataclysme, dans les îles britanniques et en France précisément. Accessoirement, elles sont apparues dans mon background dès mon premier post sur l'Angleterre de RIFTS (Rifts World Book 3: England). 

Ce sont de gigantesques citadelles d'acier au design très XIXème siècle. Quelqu'un a dit "Steampunk"? Oui, tout à fait. On ne se refait pas. Hautes de 2000 mètres pour les plus grandes, elles semblent douées de conscience puisqu'elles peuvent réaménager leur intérieur de façon plus ou moins subtile. Toute l'architecture des Tours sombres est contrôlée par de puissantes machineries autonomes qui peuvent déplacer et transformer l'ensemble des éléments des Tours: habitations, lieux publics, rues, voies ferrées, ascenseurs, escaliers, canalisations... Des avatars victoriens de Dark City en fait.

Ces Tours Sombres ne sont pas apparues sur des Nexus mais à l'emplacement d'anciennes villes industrielles: Londres bien sûr (que j'imagine dotée de plusieurs Tours), Manchester, Liverpool, Glasgow, Édimbourg, Southampton, Birmingham, Leeds, Belfast, Dublin... En France, les Tours sont apparues dans l'ouest et sur les côtes de la Manche: Lille, Le Havre, Cherbourg, Brest, Saint-Nazaire, Nantes... Avec la montée des eaux, nombre d'entre elles ont les pieds dans l'eau. Les Tours sombres ont des habitants: humains, D-Bees, créatures surnaturelles et magiques. Ces habitants ne sont pas indigènes aux Tours mais sont venus s'y installer après leur apparition. Les Tours Sombres ont des seigneurs et maîtres: Belfast et Glasgow appartiennent aux Formoîrés, les Tours de Londres sont aux mains des Splugorths (Rifts World Book 2: Atlantis), Southampton, bien que vassale d'Arthur Pendragon, est dirigée par des Nains des Trois Galaxies (Rifts Dimension Book 5: Anvil Galaxy)... Et je vois bien Brest fief de Dahut, la sombre maîtresse d'Ys! Certaines Tours sont des états indépendants: république techno-magique (Nantes?), royaume féerique (Dublin?), dictature militariste (Birmingham? After the Bomb Book 5: Mutants in Avalon)...

Comme déjà dit dans plusieurs posts, les Tours Sombres -- que j'appelais "citadelles" ou "citadelles noires" dans les dits-posts -- ont pour origine un JDR français: Exil.

Exil propose aux joueurs de découvrir la ville d'Exil, située sur Exil, la lune maritime gravitant autour de la planète Forge. Cette ville tentaculaire, mécanique, battue par la pluie et plongée dans une obscurité permanente est habitée par des humains jadis enlevés et asservis par les Anciens, une race éteinte et très évoluée, pour construire d'immenses mausolées à la gloire de leur race mourante. Les Anciens possédaient, entre autres technologies évoluées, la maîtrise des Portes d'Airain qui autorise les déplacements entre Exil et Forge. A la mort des Anciens, les Portes restèrent fermées, Exiléens et Forgiens durent évoluer séparément. Les Exiléens bâtirent alors une civilisation basée sur les technologies des Anciens alors que les Forgiens se fragmentèrent en nations qui se battirent entre elles. La gestion de la vie sur Exil fût confiée à Administration, une organisation tentaculaire qui régule toutes les facettes du quotidien des habitants et qui tient ses instructions du Consistoire. Il y a deux siècles, les ingénieurs ont réussi à rouvrir les Portes d'Airain et à renouer le contact entre Exil et Forge. Fort de leur avance technologique, les Exiléens commencèrent à infiltrer les différentes nations Forgiennes pour les contrôler.

Les joueurs ne sont pas uniquement destinés à incarner des agents d'Administration : tous les emplois leurs sont ouverts, et les possibilités de campagne sont nombreuses : entrepreneurs, ingénieurs, archéologues voulant percer les secrets des Anciens, agents des nations Forgiennes infiltrés sur Exil ou inversement, bandits d'honneur, révolutionnaires opposés à Administration, etc. L'ambiance et les influences d'Exil auraient tendance à le placer dans la catégorie steampunk sombre : mélange urbain à la Dark City mâtiné de Brazil, Kafka et Jules Verne.

[Source: le Grog]

Exil est un JDR rétrofuturiste avec un soupçon d'Horreur lovecraftienne. Et ça tombe bien car c'est du steampunk que je voulais mettre dans cette partie de la Terre des Rifts.

Mais où précisément? Car la Grande-Bretagne c'est pas bien grand. Et, avec la montée des eaux, la superficie de l'île s'est encore réduite. D'après Rifts World Book 3: England, Albion est recouverte d'une jungle à la flore et  à la faune extra-dimensionnelles, à la Pandora. Mais où c'est que je vais mettre mon setting steampunk alors? Dans les villes à priori. Et, pour gagner de la place et placer mon décor, je vais jouer sur la verticalité et faire de ces villes rétrofuturistes des tours titanesques: les Tours Sombres.

Que sont-elles réellement? J'étais tenté d'en faire des entités surnaturelles. J'ai même imaginé que ça puisse être des Arbres Millénaires ayant abandonné leur enveloppe biologique pour adopter une structure métallique artificielle. De la même façon que des humains, dans RIFTS (et dans Ghost in the Shell!) abandonnent leur corps de chair pour un corps de métal. Mais les Arbres Millénaires sont des créatures magiques et ce genre de transformation devrait les tuer. À moins que la structure métallique ne soit une sorte d'artefact techno-magique sur-dimensionné. Mais ça ne va pas non plus car, en tant que créatures magiques gigantesques -- et immobiles! --, les Arbres Millénaires sont situés sur des Nexus. Et ces Nexus vont correspondre à des lieux sacrés, hantés, bénis, maudits... des lieux que l'on puisse associer à l'occulte ou au Fantastique comme Stonehenge, Glastonbury ou Brocéliande. Ces lieux ne correspondent pas forcément aux places où je veux situer les Tours Sombres: les anciennes villes industrielles et les grands ports. 

Mais que sont-elles alors? Des Intelligences Artificielles? Des robots colossaux? Exil a quelques relents lovecraftiens. Les Anciens qui ont bâti la ville-tour semblent tenir autant de Cthulhu que d'une quelconque race humanoïde extra-terrestre hyper-évoluée technologiquement. Et moi j'aime bien les relents lovecraftiens. Sauf que, comme dit plus haut, l'option entités magiques/surnaturelles n'est pas vraiment envisageable. Reste une autre possibilité: des entités psychiques. Les créatures douées de pouvoirs psis ne sont pas soumises aux mêmes contingences que les créatures magiques et surnaturelles. Les Tours Sombres ont pu être attirées par les traces que le passé industriel ou marchand de ces villes a laissé dans le Plan Astral (Rifts World Book 12: Psyscape)? Ouais, l'option "Entités psychiques extra-dimensionnelles" me plaît bien. D'autant plus que RIFTS a quelques pouvoirs psis qui s'associent bien à la technologie (Rifts Ultimate Edition). Associer ces pouvoirs psis à des géants métalliques de plusieurs millions de tonnes doués de conscience, c'est juste une question d'échelle... Des géants bien intentionnés? Les histoires sont tellement plus intéressantes lorsque les protagonistes ont de noirs desseins... Et j'ai toujours la possibilité de ne rien choisir. Le mystère ça marche bien aussi: on a d'autant plus peur lorsque l'on ne sait RIEN.

Entre les Arbres Millénaires et les Tours Sombres, les paysages des îles britanniques et de la France du nord-ouest, avec leur relief peu élevé, sont très marqués par ces géants végétaux et métalliques. Ils pourraient presque servir de points de repère aux voyageurs si il n'y avait pas tous ces arbres extra-terrestres de 200 mètres de haut et ces chênes géants qui cachent la vue!

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #ENGLAND, #SCOTLAND, #FRANCE, #COLLECTION JDR, #PSYSCAPE

Partager cet article

Repost 0