Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Rifts World Book 3: England, Arthur et ses fidèles sont, pour la plupart d'entre eux, de simples humains. Dans mon RIFTS à moi, j'avais envie que les nobles de Camelot au XXIVème siècle soient les mêmes que ceux du VIème siècle, pas de vulgaires copies. Aussi, avec ce post, j'ai fait des seigneurs et dames de la mythologie arthurienne les membres d'un clan atlante: les Pendragons (Rifts World Book 2: Atlantis et Rifts Dimension Book 15: Secrets of the Atlanteans). Cet élément de background -- totalement capillotracté, j'en conviens -- me permet de récupérer l'ensemble de la dite mythologie pour mon RIFTS à moi. Plongés dans un sommeil magique pluriséculaire en Avalon, les Pendragons ont oublié les dernières décennies du règne d'Arthur: la "trahison" de Guenièvre et Lancelot, la Quête du Graal, le soulèvement de Mordred... Merlin a besoin d'un clan uni pour réaliser ses (sinistres) desseins. Voilà pour resituer le contexte. Car le sujet du présent post c'est le nom du royaume arthurien dans mon RIFTS à moi.

Au début, j'évoquais "le Haut-royaume", avec Arthur en Haut-roi régnant sur plusieurs royaumes vassaux dans les Îles britanniques et au-delà. En choisissant ces termes, "Haut-roi" et "Haut-royaume", je ne faisais que reprendre les termes communément employés dans une multitude de livres, BD, films... consacrés au mythe arthurien. Termes qui doivent trouver leurs racines dans les mythes celtes si j'ai bien suivi. On les retrouve d'ailleurs dans l'épopée celtique des Rois du monde de Jean-Philippe Jaworski.

Puis j'ai pondu un deuxième Haut-royaume, dans l'est de l'Angleterre cette fois-ci. Un Haut-royaume peuplé et dirigé par des mutants animaux. En cause ce super chouette supplément, After the Bomb Book 5: Mutants in Avalon, pour cette tout aussi super chouette gamme de JDR, After the Bomb du regretté Erick Wujcik. Toutes les JDR de Palladium Books sont susceptibles de servir comme ressources pour RIFTS; mais j'ai une affection toute particulière pour After the Bomb, un JDR post-apo où la Terre appartient dorénavant à des animaux humanoïdes (allez voir ma rubrique MUTANTS). Dans le décor post-apo de After the Bomb Book 5: Mutants in Avalon, le roi Arthur est un corbeau humanoïde, la reine Guenièvre un cygne, Lancelot un autour, Mordred un cerf... Un background bien débile comme j'aime et que j'aurais pu récupérer pour mon RIFTS à moi sans le moindre scrupule! Sauf que j'ai déjà Arthur et toute sa cour dans mon background à moi et, comme dit plus haut, ce ne sont pas des mutants animaux mais les membres d'un clan atlante...

Ce n'est pas un problème. Il y a une autre légende médiévale anglaise que je voulais faire revivre dans RIFTS: celle de Robin des Bois. Ce sont Richard Cœur de Lion, Jean sans Terre et Robin Hood que je vais transformer en mutants animaux en définitive! Richard Cœur de Lion étant, bien évidemment, un lion humanoïde et Robin un renard... D'un point de vue strictement géographique, les hauts lieux de la légende de Robin des Bois sont dans l'est de l'Angleterre: Londres (London-Splynn dans RIFTS), Nottingham, son comté et la Forêt de Sherwood. J'ai donc imaginé une "Haut-royaume de l'est", dirigé par les mutants animaux de After the Bomb Book 5: Mutants in Avalon. Lisez ce post si ce n'est déjà fait.

Pour distinguer ce royaume de mutants animaux du royaume arthurien de Rifts World Book 3: England, ce dernier est devenu le "Haut-royaume de l'ouest". Camelot, la capitale d'Arthur, est bâtie sur une île dans la partie submergée du Somerset. Dans la partie centrale de la Grande-Bretagne, les Pennines font office de frontière naturelle entre les deux hauts-royaumes. Ça commence à faire beaucoup de hauts-royaumes sur une aussi petite île et, mon imagination ayant un goût prononcé pour le super-gras, je suis bien capable de vous pondre un Haut-royaume du nord, du sud, du sud-sud-est... Faudra que je me surveille.

Tout ça pour dire que j'ai trouvé un nouveau nom pour mon royaume arthurien de 2386 après J.-C.: le Royaume de Logres. "Logres" c'est plus court, et plus évocateur, que "Haut-royaume de l'ouest", non? Et, surtout, Logres a un lien direct avec le Cycle arthurien. C'est le nom du royaume Pendragon dans la Historia regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth, une chronique médiévale fondatrice de l'histoire légendaire de la Grande-Bretagne.

De même que les Romains s'étaient attribué une ascendance prestigieuse avec l'Énéide de Virgile, les chroniqueurs médiévaux ont voulu donner des racines mythiques aux jeunes royaumes de l'Occident chrétien. Ainsi des chroniqueurs français, jouant sur l'homophonie entre Paris, la ville, et Pâris, le prince troyen, ont fait de ce dernier le fondateur de la capitale. Des auteurs normands, italiens, français et autres sont allés chercher d'autres héros grecs ou troyens, souvent des parents d'Énée, pour attribuer une origine prestigieuse à leurs nations. Les Britanniques, dont Geoffroy de Monmouth dans son Historia regum Britanniae, ont fait de même, faisant d'un certain Brutus, un petit-fils d'Énée, le premier roi de Grande-Bretagne, quelque part vers 1100 avant J.-C., et l'ancêtre d'Arthur Pendragon.

Et si c'était vrai? Dans mon RIFTS à moi en tous cas. D'autant plus que la date, très approximative, de 1100 avant J.-C. correspond à la fin de la "civilisation" des mégalithes en Europe de l'ouest. Je rappelle que, toujours dans mon RIFTS à moi, les mégalithes devaient permettre à Merlin (le maléfique Zazshan  donc) de capter à son profit toute l'énergie magique de notre planète. Ça me donne des idées...

Imaginons que des clans atlantes, survivants du premier Grand Cataclysme (Rifts World Book 2: Atlantis) et réfugiés depuis 10 000 ans en Asie Mineure, aient participé à la Guerre de Troie, dans le camp troyen. Vaincus, et réduits en esclavage, ils ont été libérés par ce fameux Brutus. Ils ont accompagné celui-ci à travers son périple en Europe de l'ouest. Au cours du voyage, les Atlantes découvrent les mégalithes et les peuples qui les édifient et les vénèrent. Et si ces Atlantes avaient un vieux différent à régler avec l'Enchanteur? J'ai dans l'idée que Zazshan n'est peut-être pas innocent dans la chute d'Atlantis. Il pourrait avoir provoqué le premier Grand Cataclysme en cherchant à canaliser l'énergie magique terrestre au travers des pyramides atlantes? Certains clans atlantes, abusés ou corrompus, l'auraient soutenu tandis que d'autres s'y seraient opposés? Un peu comme Sauron provoquant la chute de Númenor... J'attends de lire Rifts Dimension Book 15: Secrets of the Atlanteans, qui doit arriver d'ici peu, et je vous en reparle.

Bref, après le premier Grand Cataclysme, Zazshan a mis des millénaires à se refaire une santé. Avec les mégalithes, il est prêt de réussir là où il avait échoué en Atlantis 10 000 ans plus tôt. Dolmens, menhirs et autres pierres levées, situés sur les Nexus et les lignes ley du continent, permettent à Zazshan de canaliser et de manipuler l'énergie magique à son profit. Du Maghreb à la Scandinavie, de l'Irlande à la Pologne, des peuplades néolithiques vénèrent Zazshan et érigent des mégalithes en son nom. Le réseau de pierres levées est à deux doigts d'atteindre la taille critique permettant à l'Enchanteur d'absorber l'énergie magique terrestre, TOUTE l'énergie magique terrestre et, ce faisant, de faire disparaître toute vie sur la planète.

Hélas (pour Zazshan), Brutus et ses Atlantes déboulent en Europe de l'ouest et vont mettre à bas tous ses plans en anéantissant cette civilisation. Brutus a-t-il deviné la véritable identité de l'Enchanteur? Les clans atlantes qui l'accompagnent ont-ils reconnu leur Némésis? Aucune idée. Toujours est-il que, pendant plusieurs décennies, Brutus et ses alliés, Troyens et Atlantes, vont mener une guerre acharnée à Zazshan et aux hordes barbares qui lui vouent un culte, une guerre que Zazshan finira par perdre.

À l'origine (encore ce post), j'imaginais que c'était l'arrivée des Celtes dans l'île de Bretagne, avec le clan atlante des Pendragons donc, qui allait provoquer la chute de Zazshan. Mais je préfère le scénario "troyen": ça cadre bien avec les traditions médiévales et les dates correspondent (entre la chute de Troie et la fin de la civilisation des mégalithes).

Zazshan vaincu, Brutus et ses fidèles s'installent dans ce qui deviendra la Grande-Bretagne. Troyens et Atlantes vont se mêler aux humains locaux et fonder le Royaume de Logres, avec Locrinus, l'un des fils de Brutus, comme premier roi. Albanactus, un autre fils de Brutus part fonder un royaume dans ce qui deviendra l'Écosse. Dans mon RIFTS à moi, on peut imaginer que Albanactus est le fondateur du clan Ulaid. Un troisième fils, Kamber, fonde un royaume en Cambrie (le Pays de Galles). On peut imaginer que sa lignée et celle de Locrinus finiront par se mêler et donner naissance au clan des Pendragons.

Des Pendragons qui sont, contrairement aux autres clans atlantes, des sang-mêlés. Ce ne sont pas de purs atlantes mais des métis d'atlantes et d'humains "ordinaires", des Dúnedains façon RIFTS . Avec Brutus et ses premiers compagnons, ils ont aussi en héritage l'ancienne Troie. Et Innogen, la mère de Locrinus, premier roi de Logres, est une Achéenne. Au fil des siècles, ils vont se mêler aux Celtes puis aux Romains. En dépit de ce métissage, les Pendragons -- c'est-à-dire les descendants de Locrinus -- finiront par se considérer comme un clan atlante à part entière. Est-ce que les Pendragons ont conservé des contacts avec les autres clans atlantes éparpillés à travers le Multivers? Isolés, reclus, sur leur île de Bretagne, il est possible que les liens se soient distendus. À voir. Et quel souvenir les Pendragons gardent-ils d'Atlantis et de Troie? Notamment, quelle part du savoir magique des Vrais Atlantes ont-ils préservé? Ils maîtrisent les Tatouages magiques mais pour les autres Arts?

Lorsque les Celtes arrivent dans l'île de Bretagne, au milieu du premier millénaire avant J.-C., les Pendragons ne vont pas les combattre. La Guerre de Troie a été une leçon cuisante et, en tant qu'Atlantes, leurs ennemis sont avant tout les créatures surnaturelles qui font rien qu'à embêter les humains. Pendragons et nobles celtes vont unir leurs lignées mais la désunion des tribus celtes va entraîner l'émiettement du Royaume de Logres. Royaume oublié lorsque César aborde l'île. Lors de la conquête romaine, les Pendragons sont divisés, certains comme Boadicée choisissant la résistance armée, d'autres préférant la collaboration (terme toujours très litigieux en français...). Après la conquête, avec la Pax Romana, les Pendragons, fidèles à leurs habitudes, vont se mêler à l'aristocratie romaine locale.

Au IVème siècle après J.-C., l'Empire romain s'effondre. Les légions abandonnent l'île de Bretagne tandis que les hordes germaniques déferlent sur la contrée. Au même moment, la Bretagne (ainsi que l'Irlande et l'Armorique) connaissent un retour en force de la magie: l'Enchantement de la Bretagne. Nexus et lignes ley débordent d'énergie. De nombreux Rifts s'ouvrent entre la Bretagne et les royaumes féeriques et magiques. L'Enchantement permet à Zazshan de se refaire une santé. Depuis 1500 ans, le Zllyphan soignait les blessures que lui avait infligé Brutus lors du final homérique (tolkienien?) qui mit fin à son empire mégalithique.

Fourbe et retors, Zazshan prend la forme d'un magicien humain pour faire son grand retour: Merlin. Les Pendragons ne font pas le lien entre l'Enchanteur et la créature contre laquelle leurs ancêtres durent guerroyer plusieurs décennies quinze siècles auparavant. Zazshan-Merlin va aider les Pendragons à refonder le Royaume de Logres, avec Uther puis avec son fils, Arthur. Depuis sa captivité en Atlantis (Sauron et Númenor...), Zazshan maîtrise à merveille les magies atlantes (Rifts World Book 2: Atlantis et Rifts Domension Book 15: Secrets of the Atlanteans). Avec la Magie minérale, il sait canaliser l'énergie magique. Avec les Tatouages magiques, il va lier les Pendragons à ses enchantements. Avec la magie runique, il va créer Excalibur et la Table ronde pour mieux contrôler Arthur et ses vassaux. Inconscients du danger, Uther puis Arthur rétablissent l'ancien culte mégalithique.

Il faut croire que Zazshan a un peu la poisse parce que, une fois encore, son beau plan va partir en sucette. Arthur se convertit au christianisme! Il n'interdit pas pour autant le culte des pierres levées mais celui-ci tombe en désuétude rapidement. Zazshan va alors utiliser le christianisme tout neuf des chevaliers d'Arthur pour les envoyer en quête du Graal, officiellement la coupe ayant recueilli le sang du Christ, en réalité un puissant artefact retenant prisonnière une partie de l'essence de Zazshan! La quête échoue: Zazshan n'arrive pas à remettre la main sur le Graal. Mais la quête a aussi considérablement affaibli les Pendragons en envoyant à la mort nombre d'entre eux. Zazshan profite de l'affaiblissement d'Arthur et pousse Mordre à s'emparer du trône, Mordred qui veut rétablir le vieux culte des pierres levées. Nouvel échec: tout le monde meurt, ou presque à la bataille de Camlann en 565 après J.-C. [J'utilise la chronologie, et l'essentiel du background, de The Great Pendragon Campaign de Greg Stafford.]. Il n'y aura pas de nouvelle civilisation mégalithique.

Tout le monde meurt? En fait non puisque j'ai besoin de tout le casting arthurien pour mon RIFTS à moi. Viviane, la Dame du Lac, a tissé de puissants enchantements autour du Royaume et des Pendragons depuis plusieurs décennies. Après la bataille de Camlann, elle canalise à son profit l'énergie magique du réseau de mégalithes et, se servant des Tatouages magiques des Pendragons, elle les ressuscite, tous. Mais son sort a absorbé toute l'énergie magique du Royaume, mettant fin à l'enchantement de la Bretagne. Revenus d'entre les morts, les Pendragons sont transportés en Avalon et plongés dans un sommeil magique, réparateur certes mais pluriséculaire. Zazshan, avec la disparition de la magie, voit son enveloppe se disloquer (pour la troisième fois!) et, lui-aussi, disparaît pour plusieurs siècles.

2098 après J.-C.: la magie revient sur Terre. Zazshan-Merlin se réveille le premier. Ses serviteurs retrouvent les Pendragons endormis en Avalon. Merlin manipule leurs souvenirs, grâce au Tatouage de la Table ronde dont ils sont tous marqués, et les réveille.

2386 après J.-C.: les Pendragons ont refondé le Royaume de Logres et étendent leur emprise sur l'Europe de l'ouest (Rifts World Book 3: England). Dupés par Zazshan, ils ont rétabli le vieux culte des pierres levées. Zazshan va-t-il, enfin, réussir?

Tout ça pour vous expliquer pourquoi mon royaume néo-arthurien de RIFTS s'appelle "le Royaume de Logres"... Je me suis bien dispersé quand-même. D'autant plus que ce que vous venez de lire pourrait être remis en cause par le prochain supplément RIFTS consacré aux Vrais Atlantes: Dimension Book 15: Secrets of the Atlanteans. On verra bien. Si les deux backgrounds sont par trop contradictoires, je rétropédalerai et referai ça à ma sauce. De toute façon, tout est modifiable tant que je n'en ai pas parlé à mes joueurs. Vous aurez aussi peut-être noté que ce superbe JDR qu'est Pendragon constitue une excellente ressource pour cette partie du background de RIFTS.

Et comment va-t-on appeler le "Haut-royaume de l'est" désormais? Ben, je ne sais pas trop... Le royaume d'Angleterre?

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #ENGLAND, #SECRETS OF THE ATLANTEANS, #BAYARD WU ART, #ALEXANDER FORSSBERG ART, #OLA LARSSON ART, #PAAZ KIM ART, #DARYL MANDRYK ART, #SANJULIAN ART, #WAYNE REYNOLDS ART, #DUNCAN FEGREDO ART, #SCOTLAND, #PENDRAGON, #FAN SERVICE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :