Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Wendigo fait partie de mes bestioles "préférées" dans tout le bestiaire Fantastique. Issue des légendes algonquiennes, cette créature me fascine du fait de son lien avec un thème horrifique qui m'a toujours fait particulièrement flipper: le cannibalisme.

Les hivers canadiens étaient particulièrement rudes pour les Natifs algonquiens. En période de famine, certains pouvaient être tentés de recourir à l'anthropophagie pour survivre. La légende du Wendigo est née autour de ce tabou, de l'interdit du cannibalisme au sein des tribus algonquiennes. Ceux qui, poussés par la faim, bravaient l'interdit se transformaient en monstre avide de chair humaine et constamment affamé: le Wendigo. Voilà pour la légende.

Le Wendigo apparaît, avec ses caractéristiques, dans Rifts World Book 20: Canada, avec une chouette illustration de Ramon Pérez, illustration que je n'ai pas retrouvée sur l'intertoile, dommage... Tel quel, c'est une grosse bestiole MDC, un démon précisément: un Windigo Demon en VO. Pourquoi pas mais, en ce qui me concerne, je préfère qu'on parte de la légende originelle. C'est-à-dire que les Wendigos de mon RIFTS à moi sont des humains, ou des humanoïdes, devenus des monstres depuis que, poussés par la famine, ils ont goûté à la chair humaine.

Ils peuvent, à loisir, conserver leur forme humaine ou se transformer en streumon MDC. Leur apparence monstrueuse peut varier d'un individu à l'autre. Ce qui me permettra de varier les plaisirs avec la riche documentation graphico-imaginaire disponible sur l'intertoile. Ce sont des créatures très simples à l'usage: elles veulent MANGER. Des gens. Tout le temps. Et, quoiqu'elles fassent -- qu'elles viennent juste de croquer une famille nombreuse entière ou n'aient rien mangé depuis des mois --, elles sont torturées par une faim insatiable. Face à une troupe armée (des PJ?), le Wendigo prendra son apparence humaine et cherchera à diviser et isoler ses futurs casse-croûtes.

Ayant horreur de jeter, je me garde le Windigo Demon de Rifts World Book 20: Canada sous le coude. Au cas où. Non pas comme adversaire façon char d'assaut démoniaque MDC mais plutôt comme créature tentatrice qui utilise, ou pas, ses pouvoirs de suggestion (absentes de Rifts World Book 20: Canada) pour pousser ses victimes au crime. Le Windigo Demon s'en prend aux communautés isolées du Canada. Il fait en sorte de détruire les réserves de nourriture au cœur de l'hiver. Il empêche les secours, les fuites, les communications... Et il regarde ce qu'il se passe... Le but étant que l'une de ses victimes, voire plusieurs, devienne cannibale et se transforme en Wendigo.

C'est du scénario à la Aliens ça. Les PJ doivent aller secourir un petit village du Québec ou de l'Ontario dont on est sans nouvelles à la fin de l'hiver. Une fois sur place, ils vont découvrir quelques survivants hagards. Bien évidemment, ces survivants sont des Wendigos, bien décidés à croquer du PJ. Et il y a une jeune fille, totalement traumatisée, qui a assisté au massacre, s'est planquée, a survécu jusqu'à l'arrivée des PJ. Mais -- c'est ballot -- elle est totalement mutique. À la Aliens, je vous dis! Ou The Colony dans une optique plus directe, plus trash.

La présence du Windigo Demon est en option: je trouve les Wendigos "humains" beaucoup plus terrifiants dans le principe. Bien évidemment, un blizzard surnaturel va isoler les PJ, les Wendigos et la jeune fille quelques jours, sans possibilité de rejoindre le reste du monde...

Une autre option est de jouer la famine AVEC les PJ. Chose très compliquée avec de nombreuses OCC qui n'auront pas de souci pour fuir l'endroit où la famine sévit. Les magiciens iront ailleurs ou trouveront de quoi se sustenter aisément. Les pilotes de mechas et armures mechas iront, eux-aussi, voir ailleurs si l'herbe est plus verte et l'assiette mieux garnie. Les Psi-Stalkers ont pas ou peu besoin de nourriture solide (idée: "affamer" un PJ Psi-Stalker -- j'en ai un -- avec son pote Dragon Hatchling -- j'en ai un aussi -- et regarder ce qui se passe....). Et cætera. Mais ça peut marcher pour un one-shot avec des PJ adaptés, dans l'incapacité d'échapper rapidement à la situation. Et, quelque soit la puissance des PJ et leur capacité à fuir mes machinations perverses, j'ai toujours l'option MÉGA-BLIZZARD pour les retenir à l'endroit où je souhaite les garder au chaud...

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #CANADA, #FREE QUEBEC, #JAMES DALY ART, #GUY DAVIS ART, #JAMES HARREN ART, #EMMANUEL ROUDIER ART

Partager cet article

Repost 0