Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après mon post introductif sur Mindwerks, je devrais embrayer sur les Crazies Zombies conçus par la mégacorpo. Car je ne plaisantais absolument pas en écrivant que les scientifiques déments de la corpo des Carpates avaient réussi à réanimer des morts avec des implants M.O.M.. À les réanimer et à en faire des soldats d'élite dévoués et obéissants. Oui, je devrais... Mais ça sera pour une autre fois. Aujourd'hui on ne va pas faire dans la chair putréfiée qui fait Sieg Heil au petit déjeuner. On va faire dans le lourd, dans le très lourd. On va faire dans le métal. MDC le métal bien évidemment.

Tout ce qui va suivre provient essentiellement de mon imagination perverse et dégénérée. Si vous êtes une personne sérieuse qui s'intéresse au Mindwerks du seul background officiel, tenez-vous en à la source: Rifts Sourcebook 3: Mindwerks. Si vous pensez comme moi que le JDR sert surtout à faire n'importe quoi, continuez votre lecture. Et si vous voulez juste vous marrer (et que vous êtes anglophone), lisez plutôt ceci.

Bien que spécialisée dans les implants M.O.M., Mindwerks produit plein d'autres trucs dangereux et barbares: des armes, des armures, des extensions bioniques et cybernétiques, des robots... Et des mechas.

Heu... Un seul modèle de mecha en fait: le M-1600 Bear (M-1660 Bär?). Un gros machin de plus de sept mètres de haut, avec 3995 MDC cumulés et une belle panoplie d'armes: lance-grenades, lance-missiles, canons lasers, rayon ionique, rayon particulaire, vibro-épée... Une belle bête! Enfin "belle"... Si on regarde bien l'illustration qui va avec -- celle à droite --, c'est plutôt moche. Dommage. Aussi je vais garder les caracs du M-1600 Bär mais on va changer son design (l'illustration ouvrant ce post me paraît pas mal du tout) et aussi, peut-être, son nom...

Parce que un OURS! Ça irait bien pour un mecha néo-soviétique (Rifts World Book 17: Warlords of Russia et Rifts World Book 18: Mystic Russia, en attendant Rifts World Book 36: Sovietski) mais pour un mecha pseudo-nazi, franchement, ça ne m'inspire pas du tout!

Passionné par l'Histoire en général, et par la Seconde Guerre mondiale en particulier, j'aurais plutôt penché pour quelque chose de plus évocateur, genre "panthère" ou "tigre"... Quelque chose qui me fasse penser aux blindés équipant les hordes hitlériennes déferlant sur les mondes libre et moins libre.

Mais, en rédigeant ce post, j'ai découvert que l'armée allemande avait un tank appelé "Brummbär", "ours gris" en VF (merci Wikipédia)... Et Mindwerks produits déjà des robots de combat avec des noms de blindés allemands: le M-1000 Panther et le M-1400 Tiger. Il y a même un robot M-1200 Lion qui avait un homonyme dans les planches à dessin de la Wehrmacht: le Panzer VII Löwe. M-1000, M-1200 et M-1400 ne sont pas des mechas, ce sont des robots. Les dessins sont toujours aussi moches mais, pour le coup, le nom me parle.

Panther, Tiger, Panzer... Y a comme du Wagner dans l'air et un petit je ne sais quoi qui donne envie d'envahir la Pologne quand j'entends ces noms... Pardon, je m'emballe. Comme dit dans le post d'avant, je me demande vraiment si Kevin Siembieda, l'auteur de RIFTS et de Rifts Sourcebook 3: Mindwerks, a fait exprès d'appeler ces robots ainsi. Ce n'est pas trop son genre le clin d'œil historique au troisième degré... Je ne suis même pas sûr que Kevin Siembieda ait imaginé, comme bibi, que les savants fous de Mindwerks feraient d'excellents nazis rôlistiques...

Revenons à nos robots moches. On garde les caracs, on garde les noms et on vire les dessins. Surtout que des dessins de robots ou mechas nazis, ce n'est pas ce qui manque sur l'intertoile. Si les zombies nazis sont surtout présents dans le cinéma, les mechas nazis ont plus de succès dans l'illustration et dans les figurines. Et ça me fournit pas mal de matériel graphique pour illustrer les cohortes métalliques de Mindwerks déferlant sur la Pologne. Chouette.

Quoi? Que j'ai un problème avec la Pologne? Pas dut tout, c'est dans le background officiel! Mindwerks s'est allié avec l'Empire Brodkil pour anéantir la NDR et les petites nations humaines d'Europe. Cette vaste entreprise débute avec l'offensive des Brodkils en Pologne. Pas en 1939 mais autour de 2386 après J.-C.. Dans le background officiel, Mindwerks ne fournit pas de troupes mais équipe les armées Brodkils en flingues et en extensions bioniques (les Brodkils adorent se greffer des trucs qui font mal). Dans mon RIFTS à moi, Mindwerks, en plus d'équiper les Brodkils, s'implique directement dans le conflit en envoyant des troupes. Des troupes constituées de Crazies zombies, de super-psioniques, de robots tueurs... Et de Panzer Mechs!

On verra les Crazies zombies et les super-psioniques une autre fois. Aujourd'hui c'est blindés et mechas.

Et je ne vais pas vous causer règles, caracs chiffrées ni même background. Non, j'aimerais juste vous parler du design des Panzer Mechs (Meche en Allemand, me semble-t-il). De quelle tête on va leur donner pour que, lorsque les PJ de mes joueurs tomberont dessus, ils s'écrient "Saperlipopette! Des mechas! Des nazis! Des mechas nazis!"

Attardons-nous sur trois options graphiques et imaginaires.

La première option est de Jakub Rozalski, un artiste polonais dont j'ai souvent mentionné le travail. En plus de ses illustrations pour le jeu de plateau Scythe, il a fait quelques illustrations rétro-futuristes en lien avec les invasion et occupation allemandes de la Pologne de 1939 à 1944.

Sur ces illustrations, on découvre des géants d'acier sinistres: armature métallique squelettique, casques Stahlhelm géants, "yeux" à la lueur plus qu'inquiétante, tons noir, gris, rouge... Clairement, ce ne sont pas des gentils. Leur taille en fait de très gros mechas pour RIFTS mais pourquoi pas. Des mechas de ce gabarit, avec cette gueule, feraient d'excellents adversaires pour mes joueurs dans un scénario ou une campagne impliquant Mindwerks

 

L'illustration ci-dessous, toujours de Jakub Rozalski, me permet de faire le lien avec la deuxième option graphique. Passons vite sur les deux robots géants (Robots? Armures mechas?) au second plan et regardons à l'arrière-plan. Que voyons-nous? Un tank. Un tank monté sur une structure mécanique arachnoïde géante. Un peu comme le Spider-skull Walker de la Coalition.

Je vous ai déjà fait le coup du mecha-tank avec le NG-V7 Hunter Mobile Gun; et les variations sur le thème (ici, ici et ). Soit. Mais avouez qu'un mech à tête de panzer ça le fait pour mettre dans l'ambiance Chevauchée des Walkyries? À condition qu'il perde à la fin sinon c'est pas drôle.

Je vous joins quelques autres modèles ci-dessous. Je trouve que ça cadre bien avec RIFTS.

 

Qui m'a glissé un drapeau britannique sur mon Panzer Mech Mindwerks!!??

Un modèle Afrikakorps? Une alliance secrète entre Mindwerks et l'Empire du Phénix peut-être (Rifts World Book 4: Africa)?

Cette dernière illustration me permet d'arriver à la troisième option: l'option "chenilles". On s'éloigne un peu plus encore des mechas pour se rapprocher du tank "à l'ancienne". Enfin presque... Jugez par vous-mêmes.

Classique mais efficace. J'ai une vraie tendresse pour la saga Terminator qui m'a pas mal marqué étant gosse. Au moins jusqu'au deuxième film... Notamment les passages du premier opus se déroulant dans Los Angeles dévasté par les machines.

Avouez que ça irait pas mal ce genre d'engin avec des vilains nazis pas bôs...

Avec une machine comme ça, on change d'échelle... Mais un scénario là-dedans aurait de la gueule, incontestablement.

RIFTS étant ce qu'il est, surtout mon RIFTS à moi, je me réserve la possibilité de ne surtout rien choisir et de tout garder!

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #MINDWERKS, #TRIAX & THE NGR, #POLOGNE, #MECHA, #JAKUB ROZALSKI ART

Partager cet article

Repost 0