Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un premier trimestre très très calme au niveau des acquisitions rôlistiques. Le temps passant, la plupart des collections qui m'intéressaient sont achevées, ou pas loin de l'être. Restent les coups de cœurs, les nouvelles envies et, parfois, les accidents!

Je ne suis pas QUE MJ: je joue aussi. Plus précisément, je joue à Wasteland, excellent JDR post-apo français qui n'est pas sans rappeler feu Hawkmoon. Le MJ nous fait jouer la campagne Le Chemin des cendres, initiée par l'ouvrage du même nom. Campagne qui a suivi son cours au travers des trois suppléments suivants: Les chants du labyrinthe, Good Old Ingland et Rouge Horizon. Une très chouette campagne qui nous aura fait découvrir les Terres Gâchées et un JDR fort sympathique (fiche du Grog ici). La Bretagne et l'Ingland de Wasteland sont de bonnes sources d'inspiration pour l'Angleterre et la France de RIFTS. J'ai, depuis longtemps , acquis le livre de base et j'espère bien racheter à vil prix les suppléments au MJ quand la campagne sera définitivement bouclée.

Car cette campagne arrive à son terme. Le MJ souhaite embrayer sur Polaris (fiche du Grog ici). Collectionneur furieux, et joueur consciencieux, je me suis procuré le coffret de l'édition 3.1 avec ses deux gros bouquins. J'aime avoir les livres de base des jeux auxquels je joue. C'est un bien bel objet: un coffret de bonne qualité avec deux gros livres bien remplis comme je les aime. C'est du solide, les livres sont bien faits, sur la forme comme sur le fond. Seul bémol, très personnel: les illustrations, bien que de qualité, ne m'ont pas transcendé...

Polaris peut être un complément utile, et une source d'inspiration, pour l'univers sous-marin de RIFTS (Rifts World Book 7: Underseas et Rifts World Book 32: Lemuria). The Rifter #70 a mentionné quelques communautés humaines sous-marines ayant survécu au Grand Cataclysme (post ici). Il y a là tout un champ de possibilités ludiques et imaginaires pour mon RIFTS à moi... Possibilités que je n'exploiterai pas dans l'immédiat puisque je vais jouer à Polaris!

Est-il vraiment utile que je m'attarde sur Le hurlement du Roi-charognard, premier volume de la campagne L'héritage de feu pour Pathfinder RPG? J'ai développé le sujet en long et en large dans cette rubrique.

Je voulais adapter un bout de campagne Pathfinder RPG pour mon RIFTS à moi, avec mes nouvelles règles maison. Je voulais aussi faire jouer un scénario dans le Moyen-orient de RIFTS. Une excellente expérience qui m'aura fait beaucoup plus réfléchir, rêver et écrire que jouer cette partie en elle-même en définitive. Mais le plaisir du JDR pour un MJ réside autant -- si ce n'est plus! -- dans la préparation, à tous les niveaux, que dans la réalisation. C'est mon humble avis et je le partage.

Le hurlement du Roi-charognard, en tant que tel, m'a moyennement convaincu. Le scénario a de nombreuses scènes plutôt inintéressantes (les donjons) qui m'ont amené à changer profondément la trame et... à faire jouer quelque chose de très différent en fait! Mais il y avait du sable, des bandits et un Jinn: cahier des charges respecté. Le livre était plutôt bien fait, hormis, comme pour Polaris, quelques illustrations bof voire carrément moches. Et une reliure pourrave: les premières feuilles ont commencé à se détacher quelques heures après l'arrivée de l'objet chez moi...

Comme AntikaShayô est un JDR que je ne connais pas (fiche du Grog ici). Et que je n'ai pas prévu d'acquérir dans un avenir plus ou moins lointain. Comme Antika, j'ai été séduit par le visuel. Plus précisément, par celui de l'écran du jeu que je trouve magnifique. La peinture est chouette mais ce sont surtout le point de vue et la perspective de l'illustration qui m'ont bluffé. J'adore. Le mélange, entre le Japon "traditionnel" (les personnages, le portique, les statues) et le Japon post-apo (les ruines, surtout celles, immenses, de la ville), est super bien rendu. Cet écran fait partie des plus beaux et des plus évocateurs qu'il m'est été donné de voir ces dernières années: je tire mon chapeau à son auteur, Jérôme Huguenin (fiche du Grog ici)! 

Il m'avait déjà tapé dans l'œil (l'écran) quand je l'avais entraperçu, dans Casus Belli ou JDR Magazine, et je m'étais dit, dans un coin de mon esprit, que je le voulais. Mais c'est mon futur scénario dans le Japon de RIFTS qui a précipité son achat. L'image de l'écran illustre à merveille (si si) mon Japon de RIFTS à moi avec, d'un côté, les traditionalistes de l'Empire et, de l'autre, les ruines de l'ancienne mégalopole nippone qui sont en train de se faire coloniser par les voyageurs du futur (ou du passé, mais "futur" ça sonne mieux!) de la République du Japon (Rifts World Book 8: Japan; post introductif ici). Je kiffe. Et, oui, j'achète un écran pour UNE partie: je suis fou. Encore un petit bémol: les tranches de l'écran, du mien en tous cas, forment des plis disgracieux... Dommage.

Je vous épargne les nombreux jeux et suppléments que j'aurais voulu acheter et où je me suis retenu...

Tag(s) : #COLLECTION JDR, #UNDERSEAS, #MOYEN-ORIENT, #LEGACY OF FIRE, #JAPAN, #RUMBLE IN THE NIGHT

Partager cet article

Repost 0