Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Perse de Faraz Shanyar

Dans cette vignette, pas d'article détaillé sur la Perse mais une galerie d'illustrations de Faraz Shanyar, artiste iranien -- forcément! -- qui sait manier sa palette graphique. Vous trouverez sa page ArtStation ici, son DeviantArt ici et un vieux blog délaissé là. J'avais auparavant illustré mon post sur le Grand-duché de Lituanie avec, pour partie, des illustrations d'un artiste lituanien, Sarunas Macijauskas. Et l'idée me plaît bien: représenter une partie de la Terre des Rifts avec les œuvres imaginaires d'un artiste de cette partie.

Je consacre une rubrique au Moyen-Orient de RIFTS (ici): allez y jeter un coup d'œil pour vous représenter ce coin de la Terre des Rifts. Par "Moyen-Orient", j'entends la Turquie, le Machrek, la Péninsule arabique et la Perse. Je dis "la Perse" car ce nom a quelque chose d'intemporel et d'exotique tandis que "Iran" fait très (trop?) contemporain et actualité (sur)chargée, pour ma pomme en tous cas. La Perse de RIFTS n'a pas de supplément attitré, fort malheureusement. Fort malheureusement car c'est une partie du monde à la culture riche et ancienne, à qui l'Histoire a fait jouer un rôle majeur au cours des siècles. Pas de supplément mais, par contre, les divinités perses ont leur chapitre dans Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse. Et ce sont ces divinités qui vont me servir de thème central pour cette vignette iranienne.

L'idée est simple: Ahura Mazda et ses enfants ont envoyé leurs avatars, et une armée de serviteurs, reconstruire l'ancienne Persépolis. Leur but: recréer un empire terrestre, héritier des anciens royaumes achéménide, arsacide et sassanide, qui leur soit entièrement dévoué. En 100 PA (2386 Après J.-C.), Persépolis prétend régner sur l'ensemble de l'ancien Iran. Ce qui est un peu mensonger...

Persépolis, capitale du nouvel empire perse. Ahura Mazda et ses enfants ne montrent pas d'intérêt particulier pour la technologie. On peut même avancer qu'ils sont méchamment rétrogrades. Après tout ce sont des divinités étroitement associées aux Éléments: la Lumière, le Feu, l'Air, l'Eau et la Terre. Ahriman et ses sbires sont associés aux Ténèbres.

De par  ce lien avec les Éléments, on pourrait croire que ce panthéon est primitif ou barbare. Et bien non: les divinités perses -- les Yazatas -- préfèrent les villes aux étendues sauvages. Elles ont reconstruit sur la Terre des Rifts les anciennes cités témoins de la puissance perse: Persépolis, Pasargades, Ecbatane, Suse, Ctésiphon, Hécatompyles et Mithradatkirt. Chacune de ces cités permet aux Dieux perses de marquer leur emprise sur cette région. Il existe quelques forteresses et colonats, éparpillés du Tigre à l'Indus, où le verbe des Yazatas a force de loi.

Les humains constituent moins de 5% de la population. La grande majorité est constituée de D-Bees. Parmi ces D-Bees, les humanoïdes sont les plus nombreux et certaines races sont tellement proches des humains que des métis féconds sont nés d'unions inter-raciales, métis qui constituent en 100 PA une grande partie des sujets terriens des dieux perses. Au sein des sept cités, les créatures magiques et surnaturelles sont elles-aussi très nombreuses: les Simurghs, les Homas, les Rokhs (ces trois races magiques aviaires présentent de nombreuses similitudes avec les Dragons), les Izeds, les Peris... Les Lammasus et les Shedus, liés aux panthéons mésopotamiens, sont eux-aussi très présents dans les cités perses.

Les Immortels ne le sont pas, immortels, mais, dès que l'un d'entre eux meurt, il est remplacé, dans la plus pure tradition guerrière achéménide (les Mélophores). Ces soldats d'élite sont des humains et des D-Bees fanatiquement dévoués aux Yazatas dont ils constituent la garde rapprochée. Les avatars les plus puissants disposent ainsi, chacun, d'un corps de 10 000 guerriers entièrement dévoués. Ces combattants, en plus de leurs compétences martiales, utilisent la magie pour protéger leurs maîtres: magie divine, magie élémentaire, incantations, armes enchantées et techno-magiques... Et, dans une moindre mesure, certains utilisent leurs pouvoirs psioniques pour remplir leur office.

Humaine? D-Bee? Dans tous les cas, il s'agit d'une riche négociante inter-dimensionnelle de Ctésiphon. La plupart des produits qu'elle achète et qu'elle vend passe par la Cité des Splendeurs. Elle voue un culte à Arishvang, Déesse perse des richesses, de la prospérité et du pouvoir.

De par ses fonctions, elle a à cœur que les Yazadas n'interviennent pas trop dans les innombrables conflits qui agitent les divinités mésopotamiennes depuis bientôt trois siècles. Les cités de Ctésiphon, Séleucie, Babylone et la Cités des Splendeurs ont fait en sorte que la région du delta -- là où le Tigre et l'Euphrate se jettent dans le Golfe persique -- demeure une zone de paix .

Le pastoralisme est très développé dans les montagnes de Perse. Mais c'est une activité dangereuse: monstres, Divs, pillards nomades... Les bergers, lorsqu'ils s'éloignent des cités, doivent savoir se protéger. Ainsi, sur cette illustration, il n'est pas dit que le chien soit un chien ordinaire ou que la flûte elle-même produise une mélodie conventionnelle...

Téhéran, l'ancienne capitale de l'Iran pré-cataclysmique, n'est plus qu'une ruine gigantesque. De ses 50 millions d'habitants (en 2098 Après J.-C., au doigt mouillé), ne subsiste plus que quelques tribus humaines éparses regroupant quelques milliers d'individus seulement. Ce sont des humains, mutants à 99%.

Sur cette illustration, vous avez le chef d'une de ces tribus. Le caractère violent de la dite tribu en fait presque un chef de gang. Aussi mutant soit-il, il demeure un musulman chiite convaincu et ne montrera aucune pitié pour un "païen" (un fidèle des Yazadas ou des Daevas) égaré dans les ruines de Téhéran.

Personne ne voyagerait avec un cheval et une épée ordinaire dans les Terres Sauvages de Perse. La contrée est trop mal fréquentée, trop dangereuse... Cet homme solitaire, dont la vêture l'identifie, à priori, comme un fidèle des Yazadas, n'est pas ce qu'il paraît être... Un avatar? Un puissant magicien? Un Dragon?

Verethragna, Dieu de la guerre et de la victoire (le wikipédia anglophone est plus détaillé). Il sert fidèlement Ahura Mazda. Son avatar terrestre, et ses 10 000 Immortels, mène une campagne sans fin contre les Divs des montagnes du nord.

Les Divs sont des créatures surnaturelles malveillantes associées à Ahriman et aux divinités qui le servent: les Daevas. Les Divs présentent de nombreuses formes. Certains sont géants quand d'autres ont taille humaine. Certains sont hideux, d'autres sont divinement beaux. Tous ont une paire de cornes sur la tête.

Leur principal foyer est l'Elbourz où on les trouve en grand nombre. Mais on en rencontre du Caucase à l'Indus et de la Mer d'Aral à Oman. Ils attaquent régulièrement les convois qui prennent la route reliant Mithradatkirt à Hécatompyles et Suse. Ils adorent chasser les humains dans les ruines de Téhéran, activité sportive dans la mesure où ces mêmes humains les chassent aussi...

Je trouve ce dessin particulièrement moche mais comme cette vignette est consacrée à Faraz Shanyar et que c'est le seul que j'ai trouvé, de lui, représentant ces fameux Divs...

Ahriman... Ça c'est du Grand Méchant! Il a à sa disposition tout un panthéon de divinités maléfiques qui lui sont entièrement dévouées: les Daevas. Ses formes sont innombrables (vignette ici), tout comme ses serviteurs, mortels et immortels. Il n'est pas dit que Ahriman ait envoyé sur la Terre des Rifts un avatar. Et, si il l'a fait, il n'est pas dit non plus que cet avatar ait établi sa résidence en Perse, ni même en Asie. En Amérique du nord?

Les Assassins d'Alamut n'ont pas le monopole du déicide. Ahriman dispose d'une horde de sectateurs fanatisés, humains et D-Bees, qui accomplissent ses basses besognes dans tout le nouvel empire perse.

Pour arriver à ses fins, Ahriman et ses serviteurs n'ont aucun scrupule à recourir aux magies les plus perverses. Notamment, Ahriman a un intérêt tout particulier pour les magies dévoyées utilisées par les Splugorths d'Atlantis et d'ailleurs (Rifts World Book 2: Atlantis  et Rifts World Book 21: splynn dimensional Market)...

L'avatar terrestre d'Ahriman pourrait avoir cette gueule. À moins que ça ne soit un prêtre officiant pour le culte dans les sous-sols de Persépolis... Ou un sectateur mutant dans la grande ruine de Téhéran! Ça ressemble un peu aux dessins de Tsutomu Nihei...

La mythologie perse est pleine d'oiseaux gigantesques, dotés de pouvoirs magiques et de conscience pour nombre d'entre eux. Au fil des millénaires, il n'est pas impossible que ces entités aient engendré, au contact des humanoïdes, des créatures mi-humaines mi-aviaires. D-Bees, créatures surnaturelles ou magiques, serviteurs d'Ahura Mazda, d'Ahriman ou neutres, ces êtres hantent dorénavant les montagnes et déserts de la Perse de RIFTS.

Un aristocrate de Suse, équipé pour la chasse.

Un nomade humain de Bactriane, fidèle aux Yazatas. Ces derniers considèrent que l'Asie centrale fait partie de leur domaine séculaire. Bien évidemment, les divinités turques, mongoles, slaves et autres, ne voient pas les choses de la même façon...

Un chevalier de Ctésiphon. Cette cité constitue vraiment la porte du nouvel empire perse sur le reste du monde, y compris sur les autres dimensions.

Rostam est un héros légendaire de la mythologie perse, l'équivalent iranien de Cúchulainn ou Héraklès. Dans mon RIFTS à moi, il est devenu un Dieu. Associé aux Yazadas, il lutte contre les Divs; et les monstres et Démons en général. Un bon gars, rustre mais sympa.

Zurvan est le Maître de l'Espace et du Temps. Plus qu'un Dieu, c'est une entité cosmique. C'est aussi le créateur d'Ahura Mazda et de Ahriman et, en tant que tel, la source originelle des Yazatas et des Daevas. Il ne montre aucun intérêt pour les affaires mortelles et immortelles. Les adjectifs "indicible" et "inhumain" lui conviennent assez bien en fait..

Tous les textes accompagnant les illustrations de Faraz Shanyar constituent un background très très mouvant et ne sont en rien paroles d'évangile. Ne vous y fiez pas: mon RIFTS à moi, il change tous les mois!

Tag(s) : #RIFTS: VIGNETTE, #MOYEN-ORIENT, #FARAZ SHANYAR ART, #PANTHEONS O.T.M.

Partager cet article

Repost 0