Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous cite la partie "sud-africaine" de mon post Africa:

" Et les Zoulous? Un Rifts World Book: Zulu Nation était annoncé il fut un temps mais... Pfff: disparu des écrans radars. C'est bien dommage. Ben tiens,  profitons-en pour causer de l'Afrique du sud. Dans Rifts World Book 4: Africa, celle-ci est quasi-déserte de vie humaine, voire de vie intelligente tout court (c'était avant l'annonce de Rifts World Book: Zulu Nation). Ça aurait pu rester en l'état si je n'avais pas vu les films de Neill Blomkamp: District 9 et Chappie. Oui, j'ai vu Elysium aussi mais comme ça ne se passe pas en Afrique... Ce n'est pas du grand cinéma mais j'ai bien aimé la vision d'une S-F qui, tout en gardant neuf orteils dans la culture occidentale, présente un univers un chouïa exotique: on n'a pas l'habitude de voir ce genre de films se déroulant en Afrique. Du coup, ça m'a donné envie de doter mon Afrique de RIFTS à moi de sa mégacité! Et je la verrais bien en Afrique du sud... 

Comme les autres mégacités, c'est une nation technophile et humaine. Je suis bien tenté de la situer à l'emplacement de la province du Gauteng -- et de la nommer "Gautengstad" ou "Gaustad" -- mais la proximité des territoires zoulous me pose souci... À moins que cette mégacité soit, comme la Pôle de Bloodlust, une mégalopole en état de siège, assaillie de toutes parts par les hordes barbares: D-Bees, monstres, entités surnaturelles, tribus zoulous... À réfléchir. Il faudra expliquer comment la mégacité se fournit en matières premières. Via un Rift, comme la Coalition et la NDR? En exploitant les ressources du continent africain? Cette dernière possibilité me plaît bien.

Comme pour l'ancienne Afrique du sud, celle de l'apartheid, j'imagine une société assez cloisonnée et divisée. Un tiers de la population, celui constitué par les D-Bees, vit dans une extrême pauvreté, dans les quartiers périphériques. Des ghettos en fait. Même au sein de la population humaine, les inégalités sont criantes. La couleur de peau ne rentre plus vraiment en compte mais il y a un réel décalage entre les classes populaires et moyennes, qui survivent comme elles peuvent, et les classes aisées qui, dans leurs arcologies, vivent dans l'opulence. La situation économique et sociale est rendue explosive par la faiblesse des ressources disponibles. "

Et là je viens de tomber sur cette illustration de Daryl Mandryk, Dust Town, sur ArtStation (sa page ici). Des Africains noirs, militaires et civils confondus, des gros mechas qui vont bien, un décor qui lorgne vers le post-apo (les bâtiments en ruines) et la S-F (les structures géantes en arrière-plan), une ambiance guerrière... Mais ça ressemble à du RIFTS tout ça ma bonne dame! Ça correspond bien à l'imaginaire neillblomkampien qui m'a donné envie de caser une mégacité sud-af sur la Terre des Rifts. Je valide.

Dust Town
Tag(s) : #RIFTS: VIGNETTE, #AFRICA, #DARYL MANDRYK ART

Partager cet article

Repost 0