Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bon, je dois résister à la tentation de multiplier les visiteurs divins au sein des mégacités coalisées et Chi-Town en premier lieu. La Coalition reste un univers totalitaire où les créatures surnaturelles sont abattues à vue. Les Dieux aussi: à grands coups de missiles thermo-nucléaires si c'est nécessaire.

Des patrouilles de Dog Boys et de Psi-Stalkers parcourent les rues à l'affût du moindre frémissement d'activité surnaturelle, magique ou psionique. Leurs pouvoirs innés leur permettent de repérer les entités surnaturelles les plus puissantes, et les autres aussi, assez aisément (cf Rifts Ultimate Edition; Dog Boy et Psi-Stalker sont deux très chouettes O.C.C. à jouer). En conséquence les Dieux et Déesses de Chi-Town (et Lone Star, Souverain, Iron Heart...) doivent déployer des trésors de ruse, ou des magies particulièrement puissantes ET subtiles, pour dissimuler leur existence. Mes nouvelles règles maison devraient faciliter la vie de ces divinités en leur permettant de faire un jet en opposition pour ne pas se faire repérer.

Tout ça pour dire qu'on ne va pas multiplier Dieux et Déesses dans cette partie, excessivement urbanisée, de l'Amérique du nord de RIFTS. Dans American Gods 4, je vous ai présenté quatre divinités particulièrement à l'aise dans l'univers coalisé: Média, Le Dieu Dans La Matrice, Le Dieu-Câblé et Shima, la Chair-Machine. C'est déjà largement suffisant et je ne suis pas sûr qu'il soit pertinent d'en rajouter.

Ces Dieux "coalisés" m'ont été inspirés par les dieux modernes de American Gods, le roman de Neil Gaiman, et les Technomanciens de Mage: the Ascension, un JDR de White Wolf. Ces derniers, notamment font une excellente source d'inspiration pour les serviteurs des divinités technophiles de Chi-Town et des autres mégacités coalisées. En conséquence, me basant sur Mage: the Ascencion, je vais vous présenter quelques divinités "mineures", alliées aux quatre autres présentées dans mon précédent post, qui ont posé leurs valises dans les États Coalisés.

Les Dieux de la Coalition -- appelons-les ainsi, même si la Coalition veut leur anéantissement -- apprécient particulièrement le primat de la technologie au sein des États Coalisés. Mais pas que: la plupart apprécient aussi le caractère dictatorial du régime, la géographie hyper-urbaine, la densité de population, l'architecture monumentale des arcologies et des cités-forteresses, le sentiment d'impunité dans les Burbs (la série des Rifts Adventure Sourcebook: Chi-Town 'Burbs)... Certains se sont peut-être rapprochés des magiciens du Réseau Vanguard (des magiciens humains restés fidèles aux autorités coalisées malgré les persécutions; Rifts Adventure Sourcebook 4: The Vanguard). Cependant, parmi les membres du Réseau Vanguard, de nombreux magiciens refuseront de "travailler" avec des entités surnaturelles. Seule une minorité a considéré que ces divinités servaient les intérêts des États Coalisés.

Nous pouvons imaginer un Dieu généticien qui, au sein des labos du Lone Star Complex, participe aux recherches et aux réalisations des scientifiques coalisés. Recherches visant à élaborer des serviteurs dociles et efficaces, au service de la Coalition et de l'Empereur (Rifts Worl Book 13: Lone Star). Les fameux Dog Boys sont issus de l'ingénierie génétique du Lone Star Complex. Nous pouvons imaginer un Dieu criminel, membre du premier cercle du Chicago Network, l'organisation mafieuse de Chi-Town. Accessoirement, la première organisation criminelle d'Amérique du nord (Rifts Black Market). Nous pouvons imaginer un Dieu de l'information, du contrôle et du pouvoir. Ses serviteurs sont d'authentiques "Men in black": des humains sur-armés et sur-entraînés qui font la chasse aux déviants (une notion très large qui correspond bien à la nature totalitaire et meurtrière de la divinité en question). Nous pouvons imaginer...

Non, en fait: non.

On ne va rien imaginer du tout. La Coalition mène une guerre acharnée aux entités surnaturelles et celles-ci, mêmes divines, doivent être particulièrement peu nombreuses à supporter les visées absolutistes de l'Empereur Prosek. En voulant absolument cacher Dieux et Déesses dans les allées du pouvoir coalisé, je suis en train de vous faire du... World of Darkness! J'aime bien le World of Darkness -- j'adore en fait! -- mais on parle de RIFTS là et je m'égare.

Alors là le lecteur attentif s'offusque et s'écrie: "Mais de qui se moque-t-on!? On m'appâte avec un post soit-disant consacré aux Dieux de RIFTS alliés à la Coalition et, à la fin, on me dit que y'en a peut-être pas des Dieux alliés!!!" Tout à fait. En rédigeant ce post, je me suis rendu compte que ces divinités "modernes", inspirées de celles, technophiles et contemporaines, du roman American Gods, suscitent peu d'intérêt dans mes synapses imaginaires. C'est mon blog: je fais ce que je veux.

Restons en aux divinités évoquées dans American Gods 4. Elles me plaisent bien et suffisent amplement.

[Quelqu'un connaît l'identité de l'artiste dont j'ai utilisé les deux illustrations en couleurs?]

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #COALITION, #CHI-TOWN BURBS, #AMERICAN GODS, #KEVIN LONG ART

Partager cet article

Repost 0