Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans American Gods 3, je vous ai présenté quatre Dieux Extérieurs adorés dans mon Amérique du nord de RIFTS (quatre Dieux et demi en fait). Après ce post très Stephen King, retour aux fondamentaux: Neil Gaiman et son roman American Gods.

Dans American Gods, les anciens dieux -- à ne pas confondre avec les Dieux Anciens de mon RIFTS  à moi -- sont menacés par les nouveaux dieux de l'Amérique moderne. Si le conflit entre anciens et nouveaux ne m'intéresse guère, par contre j'aime bien l'idée de dieux modernes qui puissent être liés à des éléments contemporains ou futuristes.

La Coalition, notamment Chi-Town et ses 300 millions d'habitants, me paraît un bel écrin pour accueillir nos dieux S-F. Ceux-ci sont donc des Dieux Extérieurs, comme le Dieu Noyé et ceux présentés dans le précédent post. Ils n'avaient jamais parcouru la Terre avant l'éruption des Rifts et découvrent un territoire totalement nouveau. La Coalition interdisant, sous peine de mort ou de réclusion à perpétuité, l'adoration de ces entités extra-dimensionnelles, le culte de ces Dieux et Déesses est totalement clandestin. Ce qui n'empêche en rien les adorateurs d'être plusieurs millions. À Chi-Town, Souverain (la capitale de l'État Libre du Québec dans mon RIFTS à moi; Rifts World Book 22: Free Quebec), New Chillicothe (The Rifter #54), Iron Heart (Rifts World Book 20: Canada) ou Lone Star (Rifts World Book 13: Lone Star), les temples et les chapelles se multiplient, dans les égouts, dans les arrière-boutiques comme dans les grands salons au sommet des cités-forteresses.

Les serviteurs mortels et immortels, surnaturels ou pas, de ces Dieux Extérieurs ont plus à voir avec les Technomanciens de Mage: the Ascencion (fiche du Grog ici) qu'avec les créatures mythologiques au service des Olympiens ou des Aesirs

Je parle de "Dieux", au masculin, mais vous pouvez employer le féminin sans scrupules. Si vous souhaitez une Déesse des Médias ou une Déesse Dans La Matrice, allez-y.

Je n'ai pas de nom pour le Dieu des Médias. D'ailleurs je n'ai pas de nom pour la plupart des Dieux évoqués dans cet article. Restons-en temporairement à ce nom qui suffira bien: Média. C'est l'intitulé de l'illustration de Ang Chen choisie pour le/la représenter.

Les résidents, citoyens et sujets, des mégacités coalisées sont de gros consommateurs de médias. Et, par médias, je pense surtout à la télé, 2D et 3D. La Coalition est un régime totalitaire qui a à cœur que les habitants passent BEAUCOUP de temps devant la télé. Les programmes sont conçus pour formater des sujets et des citoyens obéissants, qui adhèrent à l'idéologie officielle et ne remettent pas en cause les institutions et l'Empereur. Regardez du côté de Hunger Games, Battle Royale, Running Man (le roman, encore Stephen King!, et le film), Le Prix du danger, Death Race 2000 (La Course à la mort de l'An 2000 en VF)... Imaginez un monde où la télé-réalité n'ait plus aucunes limites légales et morales...

Il n'y a pas que la télé. Les citoyens et sujets coalisés sont cernés par les canaux radios et informatiques. Il existe un "internet" coalisé, fort semblable au notre, hormis qu'il fonctionne essentiellement avec des symboles, des images et de l'audio plutôt que des signes écrits. Journaux, magazines et livres sont inexistants dans l'espace public. Et pour cause: le taux d'analphabétisme et d'illetrisme au sein de la population est énorme. Les autorités interdisent officieusement l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, systématiquement pour les classes populaires et moyennes. Les membres de l'élite apprennent à lire, à écrire et ont accès à la culture antérieure à l'avènement de l'Empereur Prosek.

Bref, les médias coalisés sont le royaume des images et des sons. Média y est particulièrement à l'aise. Il se délecte de la fascination exercée par ces images et ces sons sur les mortels. Le fond lui importe guère. Il est adoré en secret par présentateurs, starlettes et autres professionnels du show business qui, comme dans L'homme pressé de Noir Désir, lui adressent "des prières pour l'audience".

L'appétence du Dieu des Médias pour l'abrutissement, la futilité et les spectacles sanglants retransmis en direct n'en font pas une divinité si bien disposée que ça envers les humains des mégacités... Comme inspirations, de façon très hétéroclite, je pense à Slaanesh, de Warhammer, ou au superbe anime Perfect Blue.

Il y a un Dieu dans la Matrice. D'ailleurs c'est ainsi qu'il nommé: Le Dieu Dans La Matrice. Car il y a une matrice informatique dans mon RIFTS à moi (vous trouverez une ébauche dans The Rifter #2)! Cette matrice est antérieure au Grand Cataclysme et lui a survécu, en partie.

Elle ne se limite pas à la Terre des Rifts puisque le réseau s'étend aux colonies du système solaire: les Points de Lagrange, la Lune, Mars, la Ceinture Principale, les lunes de Jupiter (After the Bomb Book 6: Mutants in Orbit)... Les nations coloniales maintiennent un blocus strict entre elles et la Terre des Rifts, condamnée à une quarantaine perpétuelle. Ce blocus inclut la Matrice: des GLACES (Générateurs Logiciels Anti-intrusion par Contre-mesures ÉlectroniqueS; un terme issu de la VF de Shadowrun, à moins que ça ne soit dans Cyber Age...) surpuissantes gardent les routes numériques entre la Terre et les mondes coloniaux.

Le Dieu Dans La Matrice (Tron? Naaaaan...) n'en a que faire. Il contrôle déjà certaines de ces GLACES. Mais, avec ses centaines de millions d'utilisateurs, il arpente essentiellement la Matrice des États Coalisés. Il est aussi très présent dans l'ensemble du réseau américain continental: Nouvelle-Grenade, Républiques Argentines, Nouvel Empire Inca (Rifts World Book 6: South America One et Rifts World Book 9: South America Two)... D'autres entités matricielles surpuissantes, surnaturelles ou artificielles, le maintiennent à distance des réseaux allemand et japonais (Rifts World Book 5: Triax & The NGR et Rifts World Book 8: Japan).

Au sein du réseau américain et colonial, Le Dieu Dans La Matrice cohabite avec des Intelligences Artificielles autonomes et d'autres entités numériques nées de la technologie humaine. Il entretient d'excellentes relations avec certaines d'entre elles. Et mène une guerre acharnée à d'autres. 

Mais c'est quoi ce Dieu Dans La Matrice exactement? Plusieurs possibilités.

Ça pourrait être une IA qui a totalement pété les plombs, virtuels, et se prend dorénavant pour une entité mystique et mythique.

Ça pourrait être un Dieu mort, dans une autre dimension, qui aura réussi, avant de succomber, à se créer un double virtuel en pleine possession de son ancienne conscience. Quid de ses pouvoirs surnaturels? Toujours est-il que ce Dieu Dans La Matrice là est activement recherché par ses anciens meurtriers.

Ça pourrait être un Dieu des Trois Galaxies (toute la gamme Rifts Phase World, Rifts Dimension Book 2: Phase World en premier lieu). Déjà présent dans la Matrice des Trois Galaxies, et vaincu dans une guerre virtuelle, il s'est réfugié dans le réseau de la Terre des Rifts où il se refait une santé et attend l'heure de la revanche. Cette hypothèse est fort semblable à celle énoncée avant: on peut les mixer toutes les deux.

Toujours en lien avec les Trois Galaxies, Le Dieu Dans La Matrice pourrait être un esclave, un serviteur ou un allié des Narunis (Rifts Dimension Book 8: Naruni Wave Two), envoyé en reconnaissance dans le réseau américain: l'Amérique du nord de RIFTS constitue pour les Narunis la porte d'entrée au marché terrien et, au-delà, aux autres mondes accessibles depuis les Rifts. 

Et il n'y a pas que les Narunis. Le Dieu Dans La Matrice peut être lié à l'Empire Trans-Galactique ou au Consortium des Mondes Civilisées. L'option Splugorth est moins crédible: ceux-ci préférant la magie et la techno-magie à la technologie (Rifts World Book 2: Atlantis). Ensuite, les Trois Galaxies accueillent une foultitude de peuples, races, créatures, entités susceptibles d'être derrière les agissements du Dieu Dans La Matrice.

Les Olympiens sont particulièrement férus de technologie (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse). Et c'est peu de le dire. Une divinité hellène quelconque peut avoir été envoyée par Zeus dans la Matrice à titre expérimental. Mais l'expérience n'a qu'un temps et, maintenant, il s'agit pour les Olympiens de faire fructifier la présence de l'un des leurs dans la Matrice pour faire avancer leurs pions: acquérir de nouvelles technologies, espionner la concurrence, trouver de nouveaux adorateurs...

Et si ce Dieu Dans La Matrice n'était pas un Dieu mais une Entité Extra-Dimensionnelle Surnaturelle (Rifts Dark Conversions)? Ou pire: un Ancien (Palladium Fantasy RPG Book 2: Old Ones)?!!! Ou une Entité Vampire qui a survécu à la chute de son royaume mexicain en se créant un double virtuel (Rifts World Book One: Vampire Kingdoms)...

Dernière hypothèse -- une qui craint vraiment pour l'humanité -- Le Dieu Dans La Matrice est un Mechanoid envoyé en reconnaissance (Rifts Sourcebook 2: The Mechanoids)...

Au vu de toutes ces possibilités, pourquoi ne pas imaginer qu'il y ait plusieurs Dieux et Déesses dans la Matrice in fine... Singulier ou pluriel, un Dieu a besoin de l'énergie magique de ses adorateurs pour survivre. En conséquence, le réseau abrite temples et sanctuaires virtuels où les adorateurs viennent se recueillir, prier, avec leurs alter egos numériques, et nourrir Le Dieu Dans La Matrice. Les netrunners sont ses premiers fidèles.

Si Le Dieu Dans La Matrice règne sur les univers virtuels, il a besoin d'un compère dans le monde réel: le Dieu Câblé. Celui-ci est le maître des logiciels, des réseaux, des connections, des circuits et autres interfaces. Il domine les portes entre réel et virtuel, physique et numérique. Double matériel du Dieu Dans La Matrice, toutes les hypothèses relatives à ce dernier sont aussi valables pour le Dieu Câblé.

J'ai lu il y a fort longtemps -- et relu depuis -- un chouette roman de Dean R. Koontz: Midnight. Le pitch (ATTENTION: SPOILER): de nos jours (1989...), dans le nord de la Californie, les habitants d'une petite ville sont contaminés par un nano-virus. Certains se transforment en prédateurs dentus-griffus-poilus avides de carnage; mais ils ne sont qu'une minorité. La plupart des personnes contaminées, salariées de l'entreprise à l'origine du virus pour nombre d'entre elles, évoluent dans un tout autre sens: elles fusionnent avec leur ordinateurs! Leur chair fait corps avec la machine, au sens premier du terme (FIN DU SPOILER).

Sans aller aussi loin, le Dieu Câblé imagine néanmoins une humanité connectée en permanence. Par câbles et jacks, à l'ancienne, ou par ondes, les citoyens et sujets de la Coalition feraient de parfaits serviteurs du Dieu Câblé et de son frère Dans La Matrice

Et si on allait plus loin? Et si, à côté du Dieu Câblé et du Dieu Dans La Matrice, il existait un troisième couteau qui ait à cœur de fusionner les êtres humains de la Coalition avec leurs machines et, au-delà, avec la Matrice, pour en faire de parfaits esclaves? Appelons le Shima...

Il ne s'agit pas seulement de fusionner les chairs et machines pour accéder à la Matrice. Cette fusion de la chair concerne aussi, en théorie, les extensions bioniques et cybernétiques (Rifts Bionics). Cyber-docs, Cyborgs et Headhunters (Rifts Ultimate Edition) feront de parfaits fidèles pour ce Dieu qu'on ne peut guère considérer comme bienveillant puisque ses plans entraînent l'assujettissement puis la disparition de l'humanité des États Coalisés. Rien que ça.

Shima n'est pas si différent de ça du Dieu Câblé dont il constitue la part ténébreuse (déjà que le Dieu Câblé est tout sauf cool). Et si Shima était un avatar parti en vrille du Dieu Câblé? À moins que ça ne soit le Dieu Câblé qui soit un avatar policé de Shima... Dans tous les cas, leurs serviteurs, créatures de métal et de chair, peuvent faire de chouettes protagonistes, et adversaires, dans les ruelles sombres des 'Burbs de Chi-Town comme dans les salons des cités-forteresses.

La suite bientôt dans American Gods 5!

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #PANTHEONS O.T.M., #ANG CHEN ART, #COALITION, #CHI-TOWN BURBS, #KRESIMIR JELUSIC ART, #KATSUHIRO OTOMO ART, #AMERICAN GODS

Partager cet article

Repost 0