Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour ceux qui débarquent, lisez d'abord mon post American Gods 1.

On va faire très schématique et séparer les divinités d'Amérique du nord en trois catégories: les Anciens Dieux amérindiens, les Anciens Dieux "étrangers" et les Dieux Extérieurs (j'utilise un D majuscule pour distinguer les divinités de RIFTS du terme usuel de la langue française).​​​​​​ Pour rappel: les Anciens Dieux étaient adorés sur Terre avant l'essor des grands monothéismes. Les Dieux Extérieurs n'ont jamais été adorés sur Terre et sont apparus après le Grand Cataclysme et l'éruption des Rifts.

Les Anciens Dieux amérindiens sont présentés dans Rifts World Book 15: Spirit West. Les peaux-rouges de la Terre des Rifts ont droit à leur rubrique dans ce blog: Spirit West, forcément. Les Anciens Dieux amérindiens sont dans une situation assez spéciale. Les sociétés amérindiennes d'Amérique du nord de la Terre des Rifts sont, pour nombre d'entre elles, des sociétés chamaniques. C'est-à-dire qu'on y adore les Esprits. Ces derniers sont différents des Dieux et Déesses de RIFTS. Les divinités de RIFTS sont des entités surnaturelles qui, liées à une dimension divine originelle, scindent leur essence pour projeter des "clones" de leur être -- des avatars -- dans le Multivers. Elles se nourrissent de l'énergie magique (P.P.E.) de leurs fidèles. Les Esprits sont, quant-à-eux, liés au Monde des Esprits et au Plan Astral (Rifts World Book 12: Psyscape) et sont des entités uniques et indivisibles, incapables de se démultiplier comme le font Dieux et Déesses. À noter que les Grands Esprits n'ont rien à envier aux Dieux et Déesses en termes de puissance. À noter aussi que nombre d'amérindiens sont restés chrétiens -- ou le sont devenus --, ce qui n'empêche pas certains d'entre eux de pratiquer une forme de syncrétisme.

Dans ces sociétés chamaniques, les Dieux et Déesses sont en retrait par rapport aux Esprits et, surtout, aux Grands Esprits. Dieux et Déesses sont connus, reconnus, respectés et estimés, mais ils ne sont pas forcément adorés. Les Amérindiens rendent un culte aux Esprits en premier lieu. Ensuite, alors que chaque tribu amérindienne dispose de ses propres esprits, les Dieux et Déesses des Natifs n'appartiennent pas à un peuple en particulier. il n'y a pas un Dieu comanche ou une Déesse iroquoise. Ces entités exercent une influence sur tout ou partie des peuples autochtones d'Amérique du nord.

Ils sont au nombre de sept:

  • Beautiful Rock Dancer, Déesse de la glace et des minéraux.
  • Bright Sky, Dieu soleil.
  • He Who Gives Life, Dieu de l'agriculture et de la fertilité.
  • She Who Walks The Circle, Déesse des morts et de la mauvaise médecine.
  • Strong Eagle, Dieu de la guerre.
  • Spider Woman, Déesse des profondeurs terrestres. Elle pourrait être à l'origine des masques portés par les luchadores livrant une guerre secrète aux Vampires mexicains (Rifts World Book One: Vampire Kingdoms; ici et ici).
  • Thunderbird, Grand Dieu de l'air.

Les Anciens Dieux "étrangers" n'ont, à priori, pas leur place en Amérique du nord (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse). Les divinités sont assez territoriales et, après l'éruption des Rifts, elles ont privilégié leurs domaines "ancestraux": les Dieux de l'Olympe sont allés en Grèce, ceux de Perse en Iran, ceux d'Asgard et de Vanaheim en Europe du nord, la Cour Céleste en Chine... Bref, elles n'ont rien à faire en Amérique du nord.

Sauf que.

Sauf que, en lisant American Gods de Neil Gaiman, j'ai beaucoup aimé l'idée de divinités non-américaines se baladant de la Californie au Maine. Alors, même si elles ne cherchent pas forcément à s'installer dans le coin, il est tout à fait possible, et envisageable, de croiser leurs avatars faisant les touristes. Oui: les touristes, tout à fait. On sait qu'un avatar terrien (terrestre?) de Thot aime à se rendre en Atlantis visiter Lord Splynncryth et le marché inter-dimensionnel de Splynn (Rifts World Book 2: Atlantis et Rifts World Book 21: Splynn Dimensional Market). Pourquoi ne pas imaginer Loki et Hermès se faire une partie de poker dans un saloon de Silvereno (Rifts World Book 14: New West)? Oui, pourquoi pas.

Sauf que, alliés aux Vampires de Tenochtitlan (ici, ici et ), les Dieux mésoaméricains les plus maléfiques peuvent prétendre avoir un droit sur les terres au nord du Rio Grande (Rifts World Book One: Vampire Kingdoms et Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse). Des Natifs sont en train de créer une civilisation urbaine évoluée sur les bords du Mississippi, entre le Missouri, l'Arkansas et le Tennessee. Ce serait intéressant de voir quelles divinités sont adorées au sommet de leurs pyramides toutes neuves... En tous cas, dans mon RIFTS à moi, ça rend leurs voisins "visages pâles" de Kingsdale, Whykin et Merctown nerveux (Rifts Merctown).

Sauf que les Dieux vikings ont déjà mis les pieds en Amérique du nord, vers l'an mil. Ils pourraient tout à fait considérer que l'ancien Vinland fait partie de leurs territoires historiques. Ils pourraient aussi considérer que l'ancien Vinland s'étend jusqu'au Pacifique... Pour l'instant ils ont suffisamment à faire en Europe, en NDR et dans l'Alliance Scandinave notamment. Mais ils ont l'éternité devant eux et peuvent déjà placer leurs pions: avatars, Valkyries, Einherjars, Godlings (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse)...

Sauf que plus une idée est débile plus elle me plaît. Prenons Wonder Woman par exemple. C'est une super-héroïne liée à la mythologie grecque. Ces deux caractéristiques, les super-pouvoirs et la mythologie grecque, pourraient laisser penser que Wonder Woman a toute sa place dans le Multivers de RIFTS en général et sur la Terre des Rifts en particulier. Presque. Je ne veux pas importer les super-héros de DC et Marvel dans RIFTS -- ça n'a pas grand intérêt et ça gâterait la sauce -- mais le concept me séduit énormément. Laissons Wonder Woman dans le Multivers DC et imaginons plutôt que des "morceaux" (Dieux, Déesses, héros, héroïnes, monstres, titans...) des différentes mythologies arpentent les Terres Sauvages et les Mégacités d'Amérique du nord... RIFTS s'y prête bien et on aurait tort de se priver car, oui, j'aime toute l'imagerie US super-héroïque. Les dessinateurs américains ont un trait très vivant et dynamique qui colle bien à l'univers de RIFTS. Probablement parce que RIFTS est lui-même un JDR américain...

Dans American Gods 3, je vous causerai des Dieux Extérieurs, les intrus.

 

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AMÉRIQUES, #PANTHEONS O.T.M., #SPIRIT WEST, #YGGDRASIL, #OLYMPUS, #VAMPIRE KINGDOMS, #AMERICAN GODS

Partager cet article

Repost 0