Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans RIFTS, on peut jouer un bébé dragon. Si si: un bébé, tout juste sorti de l'œuf (Rifts Ultimate Edition). Charge au joueur de choisir à quelle race draconique appartient notre microbe. Rifts Ultimate Edition en propose six différentes, toutes intéressantes, et, si ça ne suffit pas, Dragons & Gods en propose quatorze autres, pas piquées des hannetons.

L'un de mes joueurs, suite au décès violent de son pistolero Auto-G, a opté pour cette R.C.C.. Il interprète un Cat's-Eye Dragon Hatchling. Il est encore jaloux du blindage et de la puissance de feu de ses collègues pilote d'Ulti-Max et Glitter Boy mais il ne se plaint pas trop... Il s'appelle Mo (son Dragon, pas le joueur). C'est le premier son qu'il a entendu au sortir de l'œuf: "Motherfucker! It's a Dragon!"

Les avantages de cette R.C.C. sont conséquents: grosses caracs, MDC, sorts (à partir du niveau 3), pouvoirs psis, capacités magiques diverses (invisibilité, métamorphose...), vol... Et les inconvénients sont pas mal non plus: peau de zob en compétences -- vous ne savez quasiment rien du vaste monde, comme un bébé! -- et, surtout, tout le monde veut votre peau! Vous transformer en sac à main ou en ingrédients magiques, tout pourvu que vous ne deveniez JAMAIS adulte. Et les autres Dragons ne sont pas les derniers, loin de là!

J'adore ce jeu.

 

Tag(s) : #RIFTS!, #O.C.C & R.C.C., #ANDREW BAKER ART, #RUDY SISWANTO ART

Partager cet article

Repost 0