Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Hommes du Désert

Tout le Moyen-Orient a succombé à l'envahisseur surnaturel. Tout? Non, dans les déserts d'Arabie, de farouches tribus de bédouins résistent encore et toujours à l'envahisseur! Et la vie n'est pas toujours facile pour les entités extra-dimensionnelles de Médine, Aden (un archipel dorénavant) et Mascate...

Ces bédouins sont tous des humains et, avec les néo-croisés de Jérusalem et les Assassins d'Alamut, ils constituent l'une des rares sociétés humaine survivantes du Moyen-Orient de RIFTS. Contrairement aux néo-croisés, des européens néo-catholiques, et aux Assassins, des perses chiites, les tribus bédouines sont constituées exclusivement d'arabes sunnites.

Comme de nombreuses nations pré-cataclysmiques, l'Arabie Saoudite avait prévu un certain nombre de refuges souterrains en prévision d'une guerre nucléaire. La plupart n'ont pas survécu à l'éruption des Rifts. Et les rares qui ont résisté aux premières années des Ténèbres n'avaient pas assez de réserves alimentaires et énergétiques pour tenir sur la durée. En conséquence, les survivants ont été contraints de regagner la surface après une décennie sous terre.

Ils ont trouvé un monde profondément transformé. Le Grand Cataclysme laissait encore de lointains échos sous forme de tempêtes de sable titanesques. Les Rifts ouverts étaient encore particulièrement nombreux et les invasions démoniaques incessantes. Le désert rugissait régulièrement du fracas des armées de Hades croisant le fer avec celles de Dyval (Rifts Dimension Book 10: Hades - Pits of Hell et Rifts Dimension Book 11: Dyval - Hell Unleashed). Quant aux rares oasis, elles étaient colonisées par des palais merveilleux bâtis par des Dieux antiques (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse) ou des Génies.

Les rescapés adoptèrent un mode de vie semi-nomade. Ils se mirent à arpenter les déserts d'Arabie à la recherche de ressources et conservèrent leurs bases souterraines comme refuges. Ils réapprirent à vivre comme les anciens bédouins de la contrée et développèrent une culture similaire. D'ailleurs, parmi eux, certains étaient d'authentiques bédouins et ils surent enseigner à leurs camarades ce mode de vie.

L'Arabie Saoudite pré-cataclysmique était une nation sur-armée aussi, dans un premier temps, les néo-bédouins surent utiliser un vaste arsenal pour lutter contre les créatures surgies des RIFTS. Ça doit avoir de la gueule un Glitter Boy avec un blindage mamelouk...

Les décennies passant, il n'est pas impossible que les tribus aient découvert d'autres armes pour survivre à la Terre des Rifts: la magie, les pouvoirs psioniques ou des alliés surnaturels. Il est même hautement probable que les différentes tribus aient suivi des voies différentes, aient développé des cultures fort dissemblables. Telle tribu s'est soumise à un puissant Génie ou, mieux, l'a asservi. Telle autre a peut-être redécouvert d'antiques magies de l'Arabie pré-islamique. Telle autre encore a mis ses légions de Glitter Boys mamelouks au service d'un Islam mystique et expansionniste. Tout est possible, tout est permis. Même les dromadaires bioniques.

J'avoue qu'une de mes sources d'inspiration, pour ces hommes et ces femmes du désert, ce sont les Fremen de Dune. Refuges souterrains, valeur de l'eau, mysticisme et fanatisme, superstition, culture guerrière... Tout y est! Même les vers des sables géants d'Arrakis peuvent être adaptés à très bon compte avec des Vers-tempêtes de Taut (Blow Worm of Taut en VO; Rifts Conversion Book One)!

Les Hommes du Désert
Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #MOYEN-ORIENT, #ANGUS MCBRIDE ART

Partager cet article

Repost 0