Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut à mon Moyen-Orient de RIFTS un lieu emblématique. Et, dans une région dont l'histoire a été marquée durablement par de grandes civilisations urbaines, il me faut une ville. Pas n'importe quelle ville: il me faut une mégalopole digne des Mille Et Une Nuits et de L’Épopée de Gilgamesh!.

J'ai bien pensé à Bagdad, l'ancienne capitale des Abbassides. J'ai pensé aussi à Babylone, la métropole antique mésopotamienne par excellence. Mais les ruines de l'une et de l'autre sont trop proches et, ne pouvant me résoudre à ressusciter l'une en abandonnant l'autre, j'ai préféré créer une troisième cité: la Cité des Splendeurs. Toute ressemblance avec Al-Qadim n'aurait rien de fortuite.

La Cité des Splendeurs est située à l'emplacement de Kerbala, entre le Golfe Persique (agrandi par la montée des eaux) et le lac de Razazza. Elle est baignée par les eaux du Golfe, les eaux de l'Euphrate et celles du lac. C'est une cité de plusieurs millions d'habitants, une grande majorité d'entre eux étant non-humains.

La Cité des Splendeurs est surtout connue pour son grand bazar, un vaste marché dimensionnel qui, à défaut de rivaliser avec celui de Splynn (Rifts World Book 2: Atlantis et Rifts World Book 21: Splynn Dimensional Market), est peut-être le plus grand du continent asiatique. Le bazar s'étire sur les rives du grand canal qui relie le lac de Razazza à l'Euphrate. Le canal lui-même suit une ligne ley, permettant l'ouverture et la fermeture des Rifts vers les dimensions qui échangent avec la Cité des splendeurs.

Avec ses canaux, ses lacs et étangs, ses ports, la Cité des splendeurs met l'élément aquatique à l'honneur. Les fontaines innombrables et les jardins suspendus viennent compléter ce tableau harmonieux. Seul l'ocre et l'ivoire de nombreux bâtiments viennent rappeler que le désert n'est qu'à quelques dizaines de kilomètres.

Les maîtres de la Cité sont au nombre de trois. Le Calife est un Ange, un être de Lumière dévouée à la protection de ses sujets et à la lutte contre les nombreuses entités maléfiques qui arpentent la région. Officiellement car les cultes de ces mêmes créatures ont pignon sur rue avec temples, processions, cérémonies... Les mauvaises langues avancent que le Calife est surtout dévoué à la protection des intérêts des marchands et négociants... Le Vizir est son premier conseiller. C'est un Dieu de l'antique Babylone (choisissez dans Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse) qui, pour des raisons mystérieuses, s'est mis au service du Calife. Le Sultan est le maître des armées de la ville. C'est un Génie du feu. Mystique et déiste convaincu, il est entièrement dévoué au Calife.

La Cité des splendeurs ne participe pas à la lutte acharnée que se livrent les autres cités-états moyen-orientales. C'est une place neutre dédiée aux échanges et au négoce. Les maîtres surnaturels de Ninive, de Babylone (dont les murs sont visibles depuis la Cité des splendeurs), de Persépolis, de Damas et des autres puissances locales viennent y traiter leurs affaires de façon pacifique, ou presque.

Tout le monde est bienvenu dans la Cité des splendeurs, pour peu qu'il ait quelque chose à vendre ou à acheter. Ou quelqu'un à servir, comme peuvent en témoigner les cohortes d'esclaves.

La Cité des Splendeurs
Tag(s) : #RIFTS: VIGNETTE, #ROHB RUPPEL ART, #MOYEN-ORIENT, #DIMENSION

Partager cet article

Repost 0