Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Assassins

L'Iran pré-cataclysmique était encerclé par l'URSS d'un côté et les alliés des USA de l'autre. Oui, la guerre froide n'a jamais cessé dans l'histoire alternative de RIFTS. Incapable de lutter dans la même catégorie que les deux géants en armement lourd, la république des mollahs choisit de privilégier la biochimie et la technologie MOM (Mind Over Matter) pour ses forces armées.

Les laboratoires furent installés dans la principale base militaire souterraine iranienne: Alamut. Située sous les ruines de l'ancienne forteresse des Assassins, la base était capable d'accueillir durablement plusieurs dizaines de milliers de militaires et civils. Ce qu'elle fit lorsque le Grand Cataclysme survint. Après quelques mois, lorsqu'il apparût que la situation allait se dégrader de façon irrémédiable, les pasdarans prirent le contrôle de la base et écartèrent les militaires et les religieux.

Au grand désespoir des réfugiés, l'Iran fut anéanti par les catastrophes surnaturelles et les envahisseurs extra-dimensionnels. Après quelques années seulement, le pays était vide d'humains en dehors des reclus d'Alamut. La communauté était suffisamment bien pourvue en équipements, en énergie, en ressources recyclables et en fermes hydroponiques pour survivre durablement. Cachée aux yeux du monde extérieur, la communauté aurait pu vivoter dans les profondeurs de la montagne pendant plusieurs décennies encore sans connaître la crise. Ce sont l'isolement, la folie et la peur qui mirent à bas le fragile équilibre institué manu militari par les pasdarans. On ne sait pas comment la situation périclita mais, en quelques jours, la base était en proie aux émeutes puis aux massacres. Les plus désespérés abandonnèrent Alamut pour les terres sauvages de la surface. Après une semaine, plus des neufs dixièmes de la population avait péri ou fui.

Une voix s'éleva. Celle d'un jeune mollah. Il dit que Dieu les mettait à l'épreuve. Que les bons musulmans avaient gagné le Paradis tandis que la Terre où ils demeuraient était devenue l'Enfer. Que l'Iran, autrefois terre d'Islam, était devenue le royaume des démons et des dieux païens. Que les humains d'Alamut devaient repartir à la conquête de leur pays. Le massacre prit fin. Les survivants se rassemblèrent autour du jeune mollah.

Les Assassins étaient de retour.

Comme les Assassins du XIIIème siècle, les Assassins de RIFTS sont une secte de musulmans chiites fanatiques. Mais leurs ennemis ne sont pas les autres musulmans. Leurs ennemis sont les nouveaux maîtres inhumains du Moyen-Orient post-cataclysmique: les Dieux, Anciens et Nouveaux, les Génies, les Démons... Pour lutter, les Assassins ont refondé une congrégation de tueurs professionnels spécialisés en infiltration et dissimulation.

Mais leurs adversaires sont de taille. Aussi, de la même façon que les anciens Assassins étaient réputés pour leur consommation de cannabis -- "assassin" vient de "hachachin" qui, en arabe, signifie "consommateurs de hachich" -- les nouveaux Assassins se font aider par des substances dopantes susceptibles de les rendre plus forts, plus habiles, plus rapides, plus résistants.

Oui, les Assassins de mon RIFTS à moi sont des Juicers. Des Juicers qui assassinent des Dieux et des Princes-Démons.

Le jeune mollah, chef de la communauté, est devenu le Vieux de la Montagne. Il a envoyé ses guerriers fonder d'autres communautés partout au Moyen-Orient. Âgé de trois siècles, maintenu en vie artificiellement dans un caisson bio-statique, Hassan ibn al-Sabbah (il a repris le nom de son illustre prédécesseur) voit la secte qu'il a créée commencer à se diviser. De plus en plus de voix réclament une ouverture de la communauté sur le monde. Nombre de jeunes guerriers prétendent que la secte a besoin d'alliés: Anges, Génies, magiciens... Il y en a même qui, suprême ironie (ou répétition) de l'Histoire, voient d'un bon oeil une alliance avec les néo-croisés de Jérusalem.

Tag(s) : #RIFTS: VIGNETTE, #MOYEN-ORIENT, #JEFF EASLEY ART

Partager cet article

Repost 0