Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ghost in the Shell

Hier soir, je me suis fait Ghost in the Shell de Mamoru Oshii, le premier, celui de 1995. J'en avais toujours lu, ou entendu, le plus grand bien et, maintenant, je comprends pourquoi.

Dans un futur pas si lointain, au Japon, des policiers -- humains et cyborgs -- traquent un mystérieux hacker insaisissable: le puppet master. Bon, en fait le pitch n'a pas grande importance. Je me le suis fait en VOSTFR et la plus grande partie de l'histoire m'a un peu échappé. La faute à mes capacités intellectuelles limitées et des sous-titrages français à la traduction un peu approximative ou, en tous cas, vraiment pas inspirée.

Mais la forme... Waowwwwww. Certes l'animation a vieilli -- on parle d'un film de 1995 -- mais la réalisation reste magnifique. Le découpage est super bien fait. Même si l'histoire n'était pas claire (pour moi), la lecture des images était toujours limpide. Ça fourmille de bonnes idées visuelles: la création d'un cyborg au début du film, la poursuite, la ballade hallucinée du major dans Tokyo (j'adore cette séquence que je trouve juste magique), le combat contre le tank... Servies par une musique efficace, notamment un thème incroyable que je réutiliserai dans mes parties avec grand plaisir. Vraiment, du très beau travail.

Ça m'a bien donné envie de voir les autres Ghost in the Shell de Mamoru Oshii!

Pour RIFTS, ce film est une excellente source d'inspiration pour la République du Japon et ses mégacités, cyberpunk en diable (Rifts World Book 8: Japan).

Tag(s) : #ANIMATION

Partager cet article

Repost 0