Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur la Terre des Rifts, au sommet du Mont Olympe, se trouve un Rift permanent. Il mène à une forteresse, dans une autre dimension. Cette forteresse se trouve sur les pentes d'une montagne gigantesque. Cette montagne est, bien évidemment, le véritable Mont Olympe, celui de la mythologie grecque (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse).

La dimension est un monde plat s'étendant à l'infini. Le Mont Olympe en occupe le centre (si il y a un centre dans un monde infini? Heeeuuu...). Ses proportions sont sans commune mesure avec celles de ses équivalents terrestre ou martien: il fait 870 000 kilomètres de haut pour un diamètre de 20 millions de kilomètres! Chiffres de peu importance, et susceptibles de changer, en définitive: l'idée étant celle d'un Mont Olympe avec des proportions... olympiennes.

Le premier tiers de la pente est habitable et habité: jungles, prairies, forêts, marais, fleuves gigantesques au cours puissant... Des humains et d'autres races humanoïdes (races métalliques, Amazones, Prométhéens, Épiméthéens ...) peuplent ses villages et ses cités, ses royaumes et ses empires. C'est aussi le domaine des Nymphes, des Centaures, des Satyres, des Méduses, des Cyclopes, des Minotaures, des Géants, des Hécatonchires, des Harpies, des Pégases, des Sphinxs... Presque tous sont fidèles et loyaux aux Olympiens. Presque.

Le deuxième tiers de la pente est un désert glacé. Des glaciers titanesques, des blizzards mortels, des abîmes cyclopéens et des falaises enneigées en font un monde mort. Des monstres et des Titanides s'y sont réfugiés, rendant la contrée encore plus dangereuse. C'est dans cette désolation que se trouve la forteresse abritant le Rift menant à la Terre des Rifts. Les cités et les communautés présentes -- il y en a -- doivent compter sur la technologie et/ou la magie pour survivre à cet environnement hyper-hostile.

Le dernier tiers est un désert rocailleux et glacé, sans atmosphère et sans eau. Les températures sont proches du zéro absolu et les rayonnements cosmiques sont mortels. C'est le domaine du vide spatial. Seule exception: les quelques cités sous dôme. Leurs habitants, humains ou non, sont devenus les maîtres de la "terraformation". Dans des canyons, des cratères, des vallées particulièrement encaissées, ils ont réussi à créer, depuis des millénaires, des micro-mondes dotés d'une atmosphère et d'une température supportable. La caldeira au sommet accueille les jardins et les palais des Olympiens. L'air est respirable et les températures particulièrement douces. Un dôme empêche l'atmosphère artificielle de se faire la malle dans l'espace, dôme dominé par le palais de Zeus.

Le Mont Olympe est encerclé par un océan peuplé de Sirènes (la version à queue de poisson), de Tritons et autres races aquatiques. Des îles et des continents émergent de loin en loin. Aucun n'a les proportions indicibles du Mont Olympe.

Les Olympiens gouvernent ce monde de façon assez indirecte. Leur culte est le seul culte public autorisé mais, en dehors de cette loi, ils sont plutôt coulants... Dans des régions isolées, les habitants ignorent que les divinités qu'ils vénèrent habitent au sommet.

Par contre, hors de question de laisser une autre puissance (Splugorths, Vampires, autres panthéons...) poser une tentacule ou un orteil, même divin, dans la dimension du Mont Olympe. Les Olympiens interviendraient immédiatement et de façon "musclée". Et quand je dis "musclée"...

Le Cycle de Majipoor de Robert Silverberg, avec sa planète géante et son Mont du château, et le JDR Thoan, tiré de La Saga des Hommes-Dieux de Philip José Farmer, et son Monde à Étages, me paraissent d'excellentes sources d'inspiration (de plagiat donc) pour mon Mont Olympe à moi.

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #FREDERIC BENNETT ART, #PANTHEONS O.T.M., #EUROPE, #DIMENSION, #OLYMPUS

Partager cet article

Repost 0