Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Pologne de RIFTS apparaît dans Rifts Sourcebook 3: Mindwerks et Rifts World Book 31: Triax Two. Le pays a mieux supporté le Grand Cataclysme et les Ténèbres que le reste de l'Europe centrale mais c'est pas la grosse patate non plus. Quelques royaumes civilisés subsistent: la République de Wroclaw, le Collectif de Poznan, le Royaume de Tarnow et c'est à peu près tout. Les deux premiers états sont de fidèles alliés de la NDR. Le royaume de Tarnow se méfie de tout le monde: des Brodkils aussi bien que des Allemands (Rifts World Book 5: Triax & The NGR et Rifts World Book 31: Triax Two) ou des Russes (Rifts World Book 17: Warlords of Russia et Rifts World Book 18: Mystic Russia). En dehors de ces trois états, il faut tenir compte des communautés sous la protection des moines-soldats, des Sovietskis ou du seigneur de la guerre Igor Seriyev. Quelques millions d'habitants, humains et D-Bees mêlés, tentent de survivre entre la Baltique et les Carpates.

A partir de 2386 AD, les Brodkils, venant de l'ancienne Tchécoslovaquie, déferlent sur le sud de la Pologne. Ils n'arrivent pas s'emparer de la République de Wroclaw et du royaume de Tarnow mais, dans mon RIFTS à moi, ils atteignent la Vistule et les ruines de Varsovie. Cette dernière ville devient le théâtre d'une lutte impitoyable entre les hordes Brodkils, équipées par les scientifiques déments de Mindwerks, et une alliance hétéroclite entre les humains de Pologne, d'Allemagne et de Russie..

Cette lutte dans les ruines de Varsovie me permettra de recycler à la sauce steampunk toute l'imagerie guerrière est-européenne de 1914 à 1945. Je pense bien sûr au JDR Warsaw de John Doe mais pas seulement. Les illustrations de Jakub Rozalski m'ont montré tout le potentiel steampunk de la Pologne de RIFTS. J'adore tout cet imaginaire à base de mechas à vapeur très XIXème siècle. Ça offre un contraste sympa entre la NDR de Triax, à la pointe de la technologie, et les cyborgs russes très "Grande guerre patriotique".

Concernant cette technologie steampunk à la sauce MDC, je pars du principe que les états polonais de la Terre des Rifts ont tablé sur la création de ces gros mechas à boulons pour tenir tête aux monstres et démons des Rifts. Poznan et Wroclaw étant dorénavant équipés par la NDR et Triax, ces deux états ont refourgué leurs vieilles machines aux petites communautés du centre et du nord du pays. Seul Tarnow continue de fabriquer ces vieilleries verniennes. Dans ma tête, et mon RIFTS à moi, j'ai déjà remplacé les dessins moches de Rifts Sourcebook 3: Mindwerks par les chouettes peintures de Jakub Rozalski!

Pour clôturer ce court article sur la Pologne, je dois mentionner d'autres protagonistes importants. Tout d'abord les Dieux slaves et, dans une moindre mesure, germaniques et baltes, sont, bien évidemment de retour (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse). Avec eux une multitude de créatures et de peuples mythiques issues de ces anciennes mythologies. Plus les loups-garous, les vampires, les sorcières... Et Mindwerks!

La Pologne
Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #JAKUB ROZALSKI ART, #MINDWERKS, #COLLECTION JDR, #RUSSIA, #TRIAX & THE NGR, #POLOGNE

Partager cet article

Repost 0