Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Île Saint-Louis

En 2386 AD, Paris est une ville qui appartient aux Druides Rouges, aux monstres, aux Démons et aux Diables (Rifts World Book 3: England). Parfois ces tristes sires ont envie de se faire un bon gueuleton. Ils se dirigent alors vers l'Île Saint-Louis, ses tavernes et ses restaurants.

La nuit tombée, quand les établissements ouvrent leurs portes, les lumières de l'Île Saint-Louis (beaucoup de torches et quelques ampoules et néons) contrastent avec les ténèbres des ruines parisiennes. Les bâtiments de l'île sont en meilleur état que le reste de la ville. Le pont Louis-Philippe et le pont Marie sont intacts et relient toujours l'île à la rive droite. On peut aussi louer les services d'un canotier pour s'y rendre. Ou d'une Gargouille qui, d'un coup d'aile, vous transportera de l'autre côté.

Les Ogres sont les maîtres de l'île. Ils sont propriétaires de la plupart des restaurants du quartier. Vous vous doutez de ce qui figure au menu? De l'humain, du mutant et du D-Bee, tout à fait. Certains restaurants sont spécialisés: le Luthien sert de l'Elfe, exclusivement, tandis le Mickey's propose surtout du mutant animal, etc.
Mais l'humain est la première barbaque que l'on trouve sur les étals. Car il n'y a pas que des restos, on y trouve aussi un marché (dans la rue Saint-Louis-en-l'île) et un abattoir (dans l'église Saint-Louis-en-l'île). Le square Barye fait office de "parc à bestiaux". Bref, le quartier ferait fuir n'importe quel végétarien.

Pour un esclave humain, mutant ou D-Bee, prendre la direction de l'île est une très très mauvaise nouvelle... Les gardiens leur réservent la surprise pour éviter drames et esclandres.

Les Ogres ne sont pas les seuls restaurateurs. Le quai d'Orléans accueille des restaurants tenus par des Diables (Rifts Dimension Book 11: Dyval - Hell Unleashed), des Démons (Rifts Dimension Book 10: Hades - Pits of Hell) et autres créatures surnaturelles malveillantes (Rifts Conversion Book One Revised et Rifts Dark Conversions). Une taverne de la rue Le Regrattier pousse le vice à servir... de l'Ogre (ça doit pas être très bon la viande de carnivore ceci dit). Pourquoi des Diables et des Démons s'embêteraient à faire de la restauration? C'est mon RIFTS à moi! Je fais ce que je veux!

Une rumeur tenace raconte que des humains de la NDR (et d'ailleurs) payent très très cher pour venir goûter aux mets de l'île...

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #FRANCE, #PARIS, #DEREK YANIGER ART

Partager cet article

Repost 0