Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Spartiates! Quel est votre métier!? HAOU! HAOU! HAOU!

Haaaa... Sparte. Grand fan de 300 (le film, pas la BD que je n'ai jamais réussi à lire entièrement), je ne pouvais décemment pas laisser cette cité sur le bas-côté de mon RIFTS à moi. Mais je ne peux pas non plus ressusciter la Sparte antique telle quelle, comme je l'ai un peu fait pour la Macédoine. Il me faudrait une petite touche "RIFTS"qui, à défaut d'être vraiment originale, fasse de Sparte une cité "différente" des autres.

J'ai peut-être une idée, pas forcément bonne mais une idée quand-même.

Dans le passé de RIFTS, la guerre froide n'a jamais cessé. Le bloc communiste ne s'est jamais effondré et, en 2098 -- quand le Grand Cataclysme a eu lieu --, l'URSS et le Pacte de Varsovie existaient encore. D'ailleurs, après un apaisement entre les deux blocs tout au long du XXIème siècle, les deux dernières décennies avant l'éruption des Rifts voient une augmentation des tensions et un durcissement des deux camps.

Dans ce contexte, j'imagine que le camp occidental a installé une base ultra-secrète dans les environs de Sparte, en Grèce. Cette base accueillait le commandement de l'OTAN pour la Zone méditerranéenne. Les Nord-américains (USA, Mexique et Canada se sont unis avant le Grand Cataclysme) y ont installé une Intelligence Artificielle (Leonidas II) pour gérer les forces de la Zone. Un cousin de ARCHIE 3 en quelque sorte (Rifts Sourcebook One - Revised and Expanded).

Lorsque le Grand Cataclysme survint, les personnels humains qui n'abandonnèrent pas la base souterraine moururent de désespoir, de violence, de faim ou de maladie après quelques années. Et L'I.A. se retrouva seule sans plus personne à protéger...

Arriva alors Arès, le Dieu grec de la guerre (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse). Celui-ci était fasciné par l'ancienne Sparte et sa culture guerrière. Accessoirement, il s'était laissé raconter que, dans les montagnes à l'ouest de l'ancienne cité, des robots-tueurs exterminaient tous les intrus dans une zone de plusieurs kilomètres carrés. Arès vint et tua les robots-tueurs. Il pénétra à l'intérieur du complexe et, intrigué, Leonidas II le laissa venir jusqu'au cœur de la base, jusqu'à lui.

Arès et Leonidas II s'entretinrent pendant plusieurs jours. Arès voulait refonder une cité de guerriers sur les ruines de Sparte. Leonidas II voulait remettre ses arsenaux et ses usines au service des humains. Un accord fut trouvé. Sparte renaquit.

En 2386 AD, Sparte est une cité de plusieurs dizaines de milliers d'habitants, ce qui est énorme pour la Grèce de RIFTS. Le maître de la cité est, depuis plus de deux siècles, un androïde ayant tous les attributs des rois guerriers de l'antiquité. C'est bien évidemment Leonidas II qui contrôle l'androïde-roi. Ses sujets croient tous (ou presque) que Arès a créé (ou fait faire) et contrôle l'automate. L'androïde fait deux mètres de haut, semble être constitué d'airain et a les traits d'un ancien roi (Gerard Butler?).

Sparte est une cité de guerriers. Ses citoyens, les humains adultes des deux sexes, sont tous des soldats surentraînés: les Homoioi. Ce sont les descendants des quelques centaines d'humains de Laconie qui ont survécu aux siècles des Ténèbres. Les humains non-citoyens et les races mythiques alliées aux Olympiens, vivant sur le territoire de Sparte mais à l'extérieur de la cité-forteresse, sont les Périèques. Ils sont libres mais n'ont aucun droit concernant les affaires du royaume de Sparte. Enfin, en bas de l'échelle sociale, on trouve les Hilotes. Ce sont tous les D-Bees. Ils n'ont aucun droit et sont attachés au territoire et au service de Sparte. Des esclaves en fait. Arès n'y trouve rien à redire mais ça chiffonne les autres Olympiens depuis qu'une guerre larvée les oppose aux esclavagistes de Carthage ou de l'Empire du Phénix (Rifts World Book 4: Africa)... Leonidas est programmé pour protéger les humains; donc des esclaves D-Bees le laissent totalement indifférent.

La vie de la cité est structurée autour de la guerre et du culte d'Arès. La cité elle-même est une forteresse sous dôme MDC où seuls les Homoioi et les Hilotes autorisés peuvent pénétrer. Les Périèques et les étrangers demeurent dans les villages périphériques.

Les usines d'armement sont situées dans la base souterraine à l'ouest, avec l'unité centrale de Leonidas II. Ce dernier produit des vieux modèles NEMA (Rifts Chaos Earth RPG). Ce qui veut dire que Sparte a des bataillons de Glitter Boys! Des Glitter Boys avec des gueules d'hoplites grecs. Par contre l'armée spartiate n'a ni aviation ni marine. Et, contrairement à ARCHIE 3, Leonidas II n'a pas les capacités cognitives, technologiques et industrielles pour développer de nouveaux modèles. Pour l'instant.

Les Olympiens ont un souci avec Sparte. Bien qu'ils aient, pour la plupart d'entre eux, compris que Arès a retrouvé l'ancienne base de l'OTAN, ils ignorent totalement ses intentions. Sparte est-elle une future alliée dans les conflits à venir contre les envahisseurs extra-dimesionnels démoniaques et monstrueux? Ou un futur adversaire des Olympiens qui sont eux-mêmes, par certains côtés, des envahisseurs extra-dimensionnels... Après tout, depuis la Guerre de Troie, Arès a une revanche à prendre sur de nombreux Olympiens...

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #PANTHEONS O.T.M., #BIGBALL GAO ART, #OLYMPUS

Partager cet article

Repost 0