Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le Rifts World Book 3: England, on découvre la magie temporelle (Temporal Magic) qui permet, comme son nom ne l'indique pas forcément, de manipuler le temps (un peu) et l'espace (beaucoup). Pourquoi nous est-elle présentée dans le Rifts World Book 3: England? Aucune idée. Il n'y a pas de lien direct -- à moins que j'ai loupé quelque chose en lisant le bouquin (quelqu'un sait?) -- entre l'Angleterre de RIFTS et la magie temporelle, à priori. Aucun lien?

Je vais vous en mettre du lien.

Dans un tout autre registre, j'ai mentionné maintes et maintes fois le retour des Dieux (et des Titanides, des demi-dieux, des héros, des races mythiques... RIFTS quoi). Parmi eux, les Olympiens occupent une place particulière, dans l'univers de RIFTS et dans mon imaginaire (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse). En faisant quelques petites recherches tranquillou billou, j'ai découvert que, contrairement à ce que je croyais depuis des décennies, Cronos et Chronos sont deux dieux différents. J'étais persuadé qu'ils s'agissaient du même individu. Honte sur moi.

Dans mon RIFTS à moi, Cronos a été vaincu par Zeus et les Olympiens depuis belle lurette. Peu ou prou immortel et indestructible, ses différents morceaux végètent dans une prison extra-dimensionnelle en attendant la fin des temps.

Quant à Chronos, toujours dans mon RIFTS à moi, il a un de ses avatars résidant en Angleterre, à Londres précisément. Pourquoi en Angleterre? Pour deux raisons.

La première: l’appellation anglo-saxonne "Father Time" a titillé mon imaginaire. Allez savoir pourquoi mais ça m'a évoqué les romans de Neil Gaiman. Et je me suis mis à imaginer un vieux Dieu, maître du temps, arpentant les rues du Londres post-apo de RIFTS...

La seconde: pourquoi ne pas établir un vrai lien entre la magie temporelle du Rifts World Book 3: England et l'Angleterre de RIFTS?

Notre avatar de Chronos, Father Time donc, vit dans une aile déserte (hormis lui et quelques serviteurs et proches) de la citadelle noire de Londres. Pour rappel, après l'éruption des Rifts, des citadelles noires titanesques sont apparues dans les Îles Britanniques et le nord-ouest de la France (Exil, tout à fait). Belfast, Dublin, Glasgow, Édimbourg, Liverpool, Manchester, Le Havre, Brest, Cherbourg... Et Londres. Ces citadelles sont au steampunk ce que les Arbres Millénaires (Rifts World Book 3: England encore) sont au Planet Opera: du concentré.

Les ruines inondées de Londres sont le fief des Splugorths (Rifts World Book 2: Atlantis). Ces derniers contrôlent aussi la citadelle. Mais ils laissent au Father Time son aile personnelle. Qui voudrait se fâcher avec un Dieu? D'autant plus que Lord Splynncrith, le maître d'Atlantis, a à cœur d'entretenir de bonnes relations avec les divinités, toutes les divinités.

Father Time change régulièrement d'apparence mais il apparaît toujours comme un humain adulte, habillé à la dernière mode... victorienne. Bien évidemment, son annexe est remplie à ras bord d'horloges de toutes tailles. Juste pour faire style.

Father Time initie de jeunes magiciens prometteurs à la magie temporelle, avant de les envoyer développer leurs talents à travers le Multivers. Ou, à l'inverse, il complète la formation de magiciens temporels aguerris venus d'autres dimensions. Un Dieu du Temps ayant monté son petit centre de formation permanente à London of Splynn? Et oui, pourquoi pas après tout. Les Dieux ont leurs petites lubies...

Father Time a une autre petite lubie qui vient de connaître son achèvement. Il a fait reconstruire Big Ben! La vénérable tour avait les pieds dans l'eau et se trouvait dans un état lamentable -- une ruine -- depuis que l'Atlantique avait recouvert la vallée de la Tamise. Father Time a refait les fondations sous l'eau, le bâtiment, la mécanique... Le reste du parlement est toujours en vrac et inondé. Les carillons retentissent à nouveau au cœur du brouillard londonien. Ambiance.

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #ENGLAND, #EUROPE, #PANTHEONS O.T.M., #LONDON-SPLYNN, #OLYMPUS, #BOOK OF MAGIC

Partager cet article

Repost 0