Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec Sobek, cette série de posts sur les Dieux égyptiens malveillants se rapproche de la fin.

Dans le background officiel, Kevin siembieda avait déjà fait de Sobek (Sebek en anglais palladiuméen) un sale type (Rifts World Book 4: Africa). Dans mon RIFTS à moi, Sobek exerce deux fonctions essentielles dans l'Empire du Phénix.

Premièrement, c'est une Dieu guerrier. De l'ancien Tchad à l'ancienne Somalie, il mène les armées impériales au combat. Contre les Dieux égyptiens bons, contre les tribus africaines qui refusent de se soumettre à Rama-Seth, contre le Sultanat de Zanzibar, contre l'Ouganda, contre l'Ethiopie... L'Empire cherchant à conquérir TOUTE l'Afrique, ce ne sont pas les adversaires et les champs de bataille qui manquent.

Deuxièmement, Sobek est un Dieu des terres sauvages. Seigneur du fleuve, des marais et de la jungle, il n'éprouve que de l'aversion pour Rama, la capitale, et toutes les villes qu'il rêve de voir s'effondrer. Seth, le big boss des dieux mauvais égyptiens, a les mêmes tendances et tous les deux ne seraient pas contre un empire barbare, avec cités en ruines et hordes nomades vindicatives. Thot et Rama-Seth ont fort à faire pour retenir ces deux-là et leur faire raison garder. Ouadjet, Nekhbet, -hidden-one.html">Amon et le Dieu Pâle veulent eux-aussi préserver les cités et la façade "civilisée" de l'Empire. Quant à Apophis, quelle importance de mettre à bas des cités quand on rêve de mettre à bas l'ensemble de l'univers...

En attendant de transformer l'Empire en désolation, Sobek ronge son frein en détruisant les villes des ennemis de l'Empire. Ça fait passer le temps.

Sobek
Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AFRICA, #DARK CONVERSIONS, #PANTHEONS O.T.M., #PANTHEON OF TAUT, #ÉGYPTE

Partager cet article

Repost 0