Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marseille, dans mon RIFTS à moi, est une ville fascinante (quel prétentieux...). Ce qui ne fait pas d'elle une ville accueillante, loin de là.

En effet, hormis les cités souterraines des Nibelungen, Marseille est la seule ville de l'Empire Gargouille en Europe. La seule. Les Gargouilles n'ont que faire de la civilisation, leur trip c'est quand-même de tout détruire puis de se percher en haut des ruines encore fumantes pour contempler le carnage. On a les loisirs qu'on mérite (on trouve les caracs des Gargouilles dans une foultitude de suppléments aussi je vous en cite un seul: Rifts Dimension Book 10: Hades - Pits of Hell).

Marseille a un rôle particulier dans l'Empire: c'est là que les Gargouilles commercent avec leurs alliés. Comme Carthage et Rama, c'est un grand marché aux esclaves. Les vendeurs sont les Gargouilles elles-mêmes, les Druides Rouges, les seigneurs inhumains de France, les pirates et certains clans mutants sans scrupules de la vallée du Rhône. Les acheteurs sont, en premier lieu, les Minions de Splugorth (Rifts World Book 2: Atlantis), puis Carthage et l'Empire du Phénix (Rifts World Book 4: Africa).

C'est à Marseille que les Gargouilles reçoivent le matériel nécessaire à leur guerre sans fin contre la NDR (Rifts World Book 5: Triax & The NGR et Rifts World Book 31: Triax Two). Le port par où transitent armes, armures, munitions et méchas est situé sur le continent. C'est une zone hyper-protégée et surveillée. Les fournisseurs sont Atlantis et l'Empire du Phénix. Après avoir été débarquées, les marchandises prennent la direction du nord-est, celle des Alpes.

Les Gargouilles n'ont pas pris la peine d'aménager la ville ni même de déblayer. La cité est un gigantesque champ de ruines que la végétation a déjà largement recouvert en de nombreux endroits. Les Gargouilles n'ont pas jugé utile non plus de gouverner la cité. Il n'y pas de loi, hormis celle du plus fort, et aucun service d'ordre.

Le port principal et le marché aux esclaves se trouvent sur l'île qui s'est formée autour de Notre-Dame de la Garde. L'île est surpeuplée, avec près de 100000 habitants, et c'est la seule partie de la ville qui semble aménagée: les rues ont été déblayées et la végétation contenue à défaut d'être vraiment éradiquée. Le style architectural est très particulier, on a reconstruit sur les bâtiments détruits avec ce qui restait d'autres bâtiments. Les esclavagistes les plus riches et les plus puissants se sont organisées en guilde. Celle-ci fait régner un semblant d'ordre très particulier, c'est à dire qu'elle défend les intérêts de ses maîtres et rackette les autres.

La population est hyper cosmopolite: Gargouilles, Nibelungen, Minions de Splugorth, Baal-Rogs, Brodkils, Diables de Dyval et Démons de Hades (les bagarres sont incessantes...), Khemis, D-Bees, Dragons, humains, mutants, mutants animaux...

Sur le continent, la ville devient plus sauvage. La végétation est omniprésente et envahit tout. On a dégagé les rues des débris pour tracer des sentiers, guère plus. Il n'y a ni électricité ni eau courante. Seuls les égouts sont entretenus par les Gargouilles, leurs esclaves donc, pour une raison inconnue. On trouve sur le continent les temples, les entrepôts militaires, les fosses à esclaves, les résidences des riches et puissants, d'autres marchés plus exotiques, des ports de pêche... Des dizaines de milliers d'habitants vivent et survivent dans les ruines sur le continent.

Depuis longtemps, les Gargouilles ont installé leurs nids dans les calanques au sud de la ville. Elles ont creusé des cavernes dans les parois des falaises puis ont relié ces cavernes à la ville via un important réseau souterrain. La place venant à manquer dans les calanques, d'autres nids ont été installés ces dernières années dans les ruines des anciens quartiers nord.

Pour les humains et les D-Bees, Marseille est une ville terriblement dangereuse. Si il ne peut pas se défendre, tout individu peut être réduit en esclavage, sacrifié à un dieu quelconque, dévoré, torturé, volé... C'est clairement un enfer pour les plus faibles. Les humains et les mutants contrôlent la pègre de la ville, la seule organisation susceptible de mettre des bâtons dans les roues aux Gargouilles et aux esclavagistes. Mais il faut y mettre le prix. Gangs mutants et humains se livrent une petite guerre secrète dans les égouts de la ville pour le contrôle des différents trafics, celui de D-blood n'étant pas le moindre.

Cerise sur le gâteau, le Grand Cataclysme a rendu la zone particulièrement toxique et irradiée. On n'y vit pas vieux.

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #FRANCE, #JOHN ZELEZNIK ART, #TRIAX & THE NGR

Partager cet article

Repost 0