Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En plus d'être un jeu de SF, d'horreur et de Fantasy, RIFTS est présenté comme un jeu post-apo.

Il faut le dire vite.

L'apocalypse en question a eu lieu le 22 décembre 2098: un conflit nucléaire en Amérique du sud entraîne la mort de plusieurs millions de personnes en quelques minutes. La mort de tous ces gens provoque le retour de la magie, d'abord en Amérique du sud puis, par ricochets, sur toute la Terre. Ce réveil de la magie ne se fait pas en douceur: tremblements de terre, éruptions volcaniques, raz-de-marées provoquées par l'émergence d'Atlantis (et de Mu et des îles Anciennes dans mon RIFTS à moi), épidémies, tornades géantes... Puis survient l'ouverture des Rifts avec tout ce que ça implique d'invasions démoniaques et autres arrivées massives de monstres, D-Bees, créatures surnaturelles, magiques, féeriques...

Mais RIFTS -- le JDR -- débute en 2386 AD, soit 288 après le Grand Cataclysme. A une époque où, cahin caha, la civilisation et l'humanité renaissent de leurs cendres. 288 ans, c'est long. Est-ce qu'on est encore dans du post-apo?

Un de mes joueurs m'a fait la remarque que, pour un univers post-apo, il y avait pléthore de flingues et de munitions disponibles dans ce jeu. Et il avait raison. Ce qui ne m'a pas empêché de le châtier pour son impertinence; et je passerai sous silence le fait que, jouant un "simple" wild psi-stalker, il est juste jaloux de la puissance de feu des autres PJ... Mais revenons à nos moutons. Les PJ débutent au premier niveau avec une belle quantité de matos. Et les chargeurs de certaines armes sont tellement pleins que les joueurs n'ont pas trop à craindre de pénurie avant le quinzième niveau. Un seul exemple: le Glitter Boy débute avec 1000 projectiles pour son Boom Gun. Mille... Est-ce vraiment utile de tenir une comptabilité?

Je me vois mal toucher aux dotations de base des PJ. L'expérience m'a montré que, aussi biscornues et déséquilibrées soit-elle, les règles de création de persos avaient leur logique propre. Par contre, rien ne m'empêche de mettre en avant ce côté post-apo en rendant le "ravitaillement" particulièrement compliqué, voire impossible, dès que les PJ s'éloignent des quelques (rares) zones civilisées.

Parce que j'aime bien cet aspect du jeu. Même si le Grand Cataclysme a eu lieu il y a bientôt trois siècles, j'apprécie cet environnement un peu désolé à base de ruines à perte de vue, de flore et de faune conquérantes, de mutants et de tribus de pillards motorisés (Ahhhh, Rifts World Book 19: Australia!).

Tag(s) : #RIFTS!

Partager cet article

Repost 0