Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les prométhéens de Mu: technologie bio-organique

Les Atlantes, Vrais ou faux, et les Lemurians (lémuriens, ça fait vraiment bizarre...) ont déjà leurs suppléments attitrés: Rifts World Book 2: Atlantis, Rifts World Book 21: Splynn Dimensional Market, Rifts World Book 32: Lemuria et, peut-être, bientôt, Rifts Secrets ot the Atlanteans. Et Mu? Ben y a pas de Mu dans le RIFTS de Palladium...

Mais dans mon RIFTS à moi, j'ai un continent de Mu tout beau tout neuf au milieu du Pacifique! Avec des Muans cousins des Prometheans du Monde de Phase (Rifts Dimension Book 2: Phase World et Rifts Phase World: Three Galaxies). Ces Muans, je souhaitais leur donner accès à une technologie, ou une forme de techno-magie, originale en puisant dans ma collection Palladium. Dans un premier temps, j'avais pensé leur procurer la technologie des Zentradis de Robotech. Comme les Prometheans/Muans, les Zentradis sont des humanoïdes bleus divisés entre "géants" et "petits" (à taille humaine en fait). Je n'avais qu'à utiliser le supplément Robotech Macross Saga Sourcebook, de la gamme Robotech: The Shadow Chronicles, et hop: emballé c'est pesé.

Mais les robots méchas zentradis étaient un peu légers pour permettre aux Muans de jouer dans la cour des grands dans la (re)conquête de leur continent... Il fallait que je trouve autre chose.

J'ai trouvé: Splicers. Splicers est un Jeu De Rôle édité par Palladium Books en 2004 qui a rencontré un succès... Hum, mitigé. Il n'a même pas sa fiche sur le Grog, c'est dire. Ce n'est pas un mauvais jeu en soi. Les règles sont celles de RIFTS, c'est-à-dire... Heu... Qu'elles sont jouables, question suivante. La forme est très correcte malgré des illustrations inégales. Le gros défaut du jeu c'est que, aussi original soit-il, l'univers est peu évocateur et les idées de scénarios ne se ramassent pas à la pelle, selon moi.

Dans Splicers, les joueurs interprètent des résistants humains en guerre contre des machines psychopathes façon Terminator/Oblivion. En plus des robots meurtriers, un nano-virus a infecté tous les métaux, les transformant en machines meurtrières dès qu'un humain les touche. Dans Splicers, une petite cuillère ou la boucle de votre ceinture ne sont pas vos amies: elles peuvent se transformer en créatures aiguisées qui vont chercher à vous faire la peau. Du coup, les humains, pour survivre, ont dû recourir à une forme de technologie bio-organique -- de là le titre horrible de ce post -- et éviter de toucher la moindre boîte de conserve égarée. Les ordinateurs, les armes, les armures, sont vivants. Les humains de Splicers sont les champions de l'ingénierie biologique. Ils conçoivent machines et matériaux à partir de tissus organiques. Toute la technologie des résistants humains est bio-organique. TOUTE.

Techniquement, Splicers est un jeu plein de MDC et de matos bio-organique compatible à 100% avec RIFTS. Vous voyez où je veux en venir? Sans même pousser mes joueurs à aller explorer un jour lointain le continent de Mu, je peux d'ors et déjà leur proposer d'interpréter un Muan en utilisant les OCC de Splicers et tout le matériel proposé. Ça ferait des PJ intéressants et originaux... Et me permettrait d'utiliser un bouquin qui, à priori, ne me servira jamais.

Magnifique, non? Non? Bon, tant pis.

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #MU, #PALLADIUM

Partager cet article

Repost 0