Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Île-de-France est une mer de ruines. L'ancienne mégalopole, sur des centaines de kilomètres carrés, se décompose lentement. La Manche a inondé la vallée de la Seine et, désormais, Paris est au niveau de la mer. Entre les ruines d'Asnières-sur-Seine et Saint-Ouen, les eaux, déjà fortement salinisées, de la Seine, s'élargissent brusquement en rejoignant l'océan. Des milliers de ruines ont les pieds dans l'eau et encombrent les berges, rendant la navigation fluviale hasardeuse.

Un voyageur arrivant par la Seine, en pleine journée, pourrait croire un instant que Paris est déserte. Il n'en est rien. De nuit, les torches signalent qu'il y a de la vie. Paris est une ville de démons et de sous-démons, de diables, de races monstrueuses, de sorcières et de magiciens malveillants... Les humanoïdes "bons" n'y ont pas leur place, hormis comme esclaves, comme nourriture, comme sujets d'expériences indicibles... Les Gargouilles surveillent la ville depuis les sommets de Notre-Dame. Les Brodkils contrôlent les quelques ponts qui ne se sont pas encore effondrés, au-dessus de l'ancien périphérique transformé en douve. La cité n'a aucun maître officiel déclaré mais les Druides Rouges, de toutes races, sont omniprésents. La Morte est peut-être leur premier sanctuaire, Paris est le symbole de leur puissance et de leur domination sur l'ancienne France.

Les habitants monstrueux de ce qui fut la "ville lumière" ne sont pas assez nombreux -- quelques dizaines de milliers, tout au plus -- pour qu'on ait l'impression de parcourir une "ville". Rien n'est entretenu. Quand un bâtiment s'effondre, ses habitants vont s'installer dans une autre ruine. On peut parcourir plusieurs rues sans jamais croiser personne et, en général, les sous-sols parisiens sont beaucoup plus investis. Les anciennes stations de métro, celles qui n'ont pas été envahies par les eaux, font office de marchés et de places publiques. Les lignes, les égouts, les catacombes, les anciennes carrières... sont autant d'habitations potentielles.

Il y a peu de lieux notables. Notre-Dame accueille la principale colonie de Gargouilles de la ville. La pyramide du Louvre effondrée et Châtelet-les-Halles abritent les plus grosses arènes, et les plus réputées. L'Île Saint-Louis accueille les meilleurs restaurants, anthropophages et cannibales, cela va sans dire. La basilique du Sacré-Cœur est le sanctuaire des Druides rouges.

En sortant de Paris, dès qu'on passe l'ancien périph', on ne quitte pas les ruines urbaines qui s'étendent encore sur des dizaines de kilomètres. La périphérie est dépeuplée, hormis les entités trop monstrueuses pour être acceptées dans Paris intra-muros; et des tribus de mutants qui se cachent quand les parisiens organisent leurs fameuses "chasses". On organise ces chasses à l'homme dès qu'une occasion se présente: mutants repérés, esclaves en fuite, aventuriers ou néo-templiers en maraude, voyageurs égarés, chercheurs de reliques trop entreprenants...

La contrée entourant la mégalopole est clairement hostile. Au sud, on découvre le désert de terres mortes qui s'étend jusqu'à Shariskan (Orléans). A l'ouest, dans les forêts inextricables qui bordent la Seine, c'est le domaine des Loups-Garous, et d'autres créatures pire encore. Au nord, une grande forêt a recouvert le parc naturel régional du Vexin français, le parc naturel régional Oise-Pays de France jusqu'aux forêts de Compiègne et de Retz. Elle est hantée par des fées noires et des witchlings (Rifts Sourcebook One - Revised and Expanded) mais c'est aussi le refuge des Fables, des mutants animaux. Plus au nord, c'est un désert de rocailles qui s'étend jusqu'à Lille.

Vers l'est, le voyageur parcourt une steppe aride hantée par une tribu de Simvan (Rifts Sourcebook 3: Mindwerks). Mais, si il échappe aux simvans, il pourra trouver refuge et bon accueil à la commanderie templière de Provins. Les néo-templiers ont une cinquantaine de commanderies en France. Chaque commanderie a sous sa protection plusieurs centaines d'humains et D-Bees installés dans les hameaux environnants. Des autres moines-soldats, seuls l'Ordre de Saint-Lazare et l'Ordre des Hospitaliers sont présents en France. L'Ordre de Saint-Lazare a une vingtaine de commanderies en France, dont une à Saint-Denis. L'Ordre des Hospitaliers n'en a que cinq: une en Corse, une dans les ruines de Perpignan et trois sur la côte languedocienne. Chaque commanderie accueille cent à deux-cent moines-soldats, et autant de civils. La Commanderie templière de Provins est le siège de l'Ordre du Temple. Mille néo-templiers défendent ses murs. Dix fois plus de civils vivent dans la commanderie et autour de ses fortifications. Les Druides Rouges ne sont pas les bienvenus: ils sont saisis, interrogés puis abattus.

Dans l'ensemble de la France, les Druides Rouges sont omniprésents. Même là où ils sont chassés -- dans les fiefs français du Haut-Royaume, en Alsace, en Corse, dans les commanderies -- ils se dissimulent et gardent la main sur de nombreuses congrégations. Le culte des Druides Rouges n'est pas consacré à une ou plusieurs divinités en particulier, les Druides Rouges adorent le Mal, la destruction, le chaos. Même l'invasion d'Arthur Pendragon et, celle à venir, des Gargouilles de Zerstrum, les mettent en joie. Transformer la France en gigantesque champ de bataille entre le Haut-Royaume, la NDR et les Gargouilles leur convient parfaitement!

On trouve des Druides Rouges partout en Europe mais c'est en France que leur emprise est la plus forte. Ce ne sont pas des magiciens particulièrement puissants mais, avec leur capacité à lire l'avenir dans la chair de leurs victimes, ils ont su se rendre indispensables auprès des nouveaux maîtres de la France: seigneurs de Dyval, Ogres, Gargouilles, Brodkils... Le seigneurs du pays se payent leurs services en leur laissant les affaires "spirituelles" de leurs sujets.

J'ai évoqué le retour des anciens dieux gaulois (en plus des dieux basques, ligures, germains, ibères...). Ces derniers n'ont plus trop de fidèles, certes, mais ils sont à l'aise dans cette nouvelle contrée. Le Grand Cataclysme et les Ténèbres ont transformé la France en pays sauvage et Lug, Bel, Taranis, Cernunos et les autres apprécient ces vastes territoires déserts qui sont devenus un havre de tranquillité pour eux et leurs vassaux. Les créatures et les races mythiques gauloises ont largement investi le pays à la suite de leurs maîtres divins. A ce sujet, je vous recommande la lecture du très chouette cycle des Rois du Monde de Jean-Philippe Jaworski.

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #EUROPE, #FRANCE, #PARIS

Partager cet article

Repost 0