Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après un an de guerre, les troupes néo-calaisiennes tiennent fermement le sud du Kent et l'est du Sussex. Suite au débarquement des soldats d'Arthur en Flandre, une partie des troupes a été rapatriée sur le continent pour tenter de reprendre Lille aux Pendragons (After the Bomb Book Five: Mutants in Avalon).

L'armée néo-calaisienne est constituée d'humains, uniquement, et est équipée de matériel allemand. Elle fonde sa puissance sur la seule technologie.

En face, les osts britanniques sont beaucoup plus polyvalents. Les chevaliers ont des destriers robots ou techno-magiques (Rifts World Book 14: New West), des armures corporelles Crusader (Rifts Ultimate Edition), des vibro-swords et des armes énergétiques. Les roturiers sont de toutes origines: humains, mutants animaux, D-Bees, Fées... Parmi ceux équipés de matériel moderne, on trouve des grunts, des headhunters, des mercs, des scouts, quelques rares cyborgs... Les Hauts-Royaumes britanniques ayant un niveau technologique assez faible en de nombreux endroits, on peut même trouver dans la troupe des archers, des soldats, des chevaliers avec les OCC du Palladium Fantasy RPG, avec quelques adaptations pour qu'ils survivent plus d'une minute au monde violent de RIFTS. Les magiciens sont nombreux: druides, warlocks, ley line walkers et rifters, shifters, Dragons... Certains nobles et bourgeois pilotent des armures méchas ou des robots méchas (TRIAX le plus souvent). Et, à côté des Dragons, on trouve d'autres grosses bestioles invoquées par les shifters et les warlocks. Voilà pour le lourd.

Bref, les armées d'Angleterre et du Pays de Galles ressemblent beaucoup à l'armée de... Tolkeen! Tolkeen qui connaît des altercations de plus en plus violentes à sa frontière avec la Coalition, très loin là-bas en Amérique du nord. Les stratèges et les spécialistes de la Coalition ont vite compris tous les enseignements qu'ils pouvaient tirer du conflit en Angleterre.

Depuis deux mois -- nous sommes en 100 PA -- plusieurs centaines de militaires coalisés, de la Garde impériale et de la CS Army, participent à la campagne dans le Kent. Ils combattent dans l'armée néo-calaisienne, avec l'uniforme néo-calaisien. Etant anglophones, ce sont eux qui sont chargés d'interroger les prisonniers et d'échanger avec les locaux. Les Québécois font le lien avec les francophones de la Nouvelle-Calais, ces derniers étant bilingues français-euro pour nombre d'entre eux.

Par contre, la Nouvelle-Calais a refusé l'emploi de mutants animaux et de psioniques par la Coalition. Celle-ci a opiné du chef... Et a quand-même envoyé un bataillon-psi discrètement (Rifts World Book 11: Coalition War Campaign).

L'engagement de Chi-Town viendrait à être découvert par Arthur et Merlin, la Coalition ne reconnaîtrait pas sa participation aux combats. Mais elle ne nierait pas non plus! Bref, elle ne dira rien. La NDR, hostile au conflit, est au courant de l'intervention de troupes coalisées et elle la désapprouve en privé.

Cette guerre est particulièrement instructive pour la Coalition. Et celle-ci compte bien tirer profit de ses enseignements dans sa guerre à venir contre le Royaume de Tolkeen et, peut-être, Lazlo, New-Lazlo, Kingsdale, l'Empire du Pecos...

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #ENGLAND, #EUROPE, #FRANCE, #COALITION WAR CAMPAIGN

Partager cet article

Repost 0