Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans mon RIFTS à moi, Apophis n'a plus grand chose à voir avec celui, ridicule, du Rifts World Book 4: Africa. Je le vois plus comme un phénomène cosmique aux proportions inhumaines que comme un gros lézard mal élevé et égocentrique. Car, là où les autres dieux du panthéon égyptien ont oublié leurs origines, Apophis n'a rien oublié lui. Il est un Grand Ancien, il le sait et il l'assume!

Mais, malheureusement pour lui, la magie qui a transformé ses congénères en dieux humanoïdes zoocéphales civilisés le remplit continuellement d'une rage telle qu'il est incapable de s'exprimer ni même de penser. Il en est réduit à parcourir en vain les noirceurs sidérales de la dimension-prison où il a été relégué par Rê.

Thot, Amon, Seth et Rama-Seth songent à l'en libérer... Juste pour le plaisir de contempler le boxon que ça foutrait au sein du Multivers. Oui, ils sont graves. Ils ne savent pas encore comment mais, en attendant, ils ont réussi à invoquer à plusieurs reprises un partie infinitésimale de l'essence d’Apophis sur la Terre des Rifts.

Ces invocations ont eu lieu au cœur du Sahara, sans témoins. Et, des témoins auraient quand même été présents, ils y auraient perdu leur intégrité physique et psychique.

Pour être honnête, j'ai été assez impressionné par les visuels d'Apophis dans Gods of Egypt, malgré (ou grace à) la qualité très mauvaise de l'image du cinéma où je l'ai vu. Ça m'a donné envie de doter mon RIFTS à moi d'un Apophis aussi titanesque et... Destructeur? Les mots me manquent pour décrire la bête. D'autant plus que, dans Gods of Egypt, on voit surtout sa gueule dans le vide cosmique. Le reste de son corps reste dissimulé dans les ténèbres de l'espace. Invisible. Indicible.

Peut-être que la mauvaise qualité de la projection aura, en définitive, nourri mes fantasmes de rôliste en cachant certains détails!

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #AFRICA, #DARK CONVERSIONS, #JAMES DALY ART, #PANTHEONS O.T.M., #PANTHEON OF TAUT, #DIMENSION, #ÉGYPTE

Partager cet article

Repost 0