Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Revenant

Après The Hateful Eight et Jane Got a Gun, je me suis fait mon troisième "western" de l'année 2016: The Revenant. Et quelle claque!

Clairement, j'ai adoré. J'ai toujours apprécié le travail d'acteur de Leonardo DiCaprio et, une fois encore, je n'ai pas été déçu. Une performance remarquable et un Oscar mérité (dit le gars qui n'a pas vu les prestations des autres prétendants à la statuette...).

Quant au réalisateur, Alejandro Gonzalez Inarritu, je n'avais vu qu'un seul de ses films, il y a fort longtemps: 21 Grammes, film qui m'avait laissé une impression mitigée. C'était beau mais... Comment dire? Un peu trop triste et mou pour moi.

The Revenant n'est pas mou (mais triste, si). Loin de là.

Alejandro Gonzalez Inarritu a un sacré talent et une belle équipe de comédiens. L'histoire est puissante et évocatrice. En plus de DiCaprio, Tom Hardy joue merveilleusement bien et donne une sacrée épaisseur au grand méchant, on le trouverait presque sympathique et terriblement humain. Les scènes du début -- l'attaque des arikaras et le combat avec l'ours -- sont redoutables d'efficacité. Autres points forts: une sensation de froid palpable pendant les 156 minutes du film et, surtout, une photo magnifique. Les images sont splendides. Vraiment. Malgré une très légère overdose de conifères en contre-plongée... La beauté des images reste pour moi le principal attrait de ce film magnifique à côté d'une histoire superbement interprétée.

Si vous ne l'avez pas encore vu et qu'il passe sur un grand écran à côté de chez vous: foncez.

Tag(s) : #CINÉMA

Partager cet article

Repost 0