Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vampires mexicains de RIFTS ne sont pas des modèles de finesse et de subtilité. Ce sont des prédateurs cruels et impitoyables avant tout. Depuis bientôt trois siècles, ils ont créé des royaumes barbares où les sciences et technologies de leurs esclaves humains tombent lentement en décrépitude. Les habitants des royaumes de Muluc et Ixzotz vivent comme au XIXème siècle. Le royaume de Mitla est à peine plus évolué (Rifts World Book One: Rifts Vampire Kingdoms, Vampire Kingdoms - Expanded and Updated et Rifts Vampires Sourcebook).

Tel n'est pas le cas d'Aztlan et de sa capitale, Tenochtitlan. Le Dieu vampire qui règne en ces lieux s'intéresse énormément à la technologie et au business. Sous l'impulsion du Maître vampire Hibran Cortès et de sa Maison, les vampires d'Aztlan ont cherché à préserver et à développer la technologie humaine. Les dieux aztèques qui se sont alliés avec eux les ont encouragé dans cette voie (Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse).

A Tula demeure le Dieu vampire. A Teotihuacan on trouve les résidences du grand prêtre et des hauts dignitaires du clergé aztèque, ainsi que les palais, où résident parfois les avatars des divinités mésoaméricaines alliées. Mais c'est Mexico-Tenochtitlan la véritable capitale du royaume vampire: on y trouve les demeures des Maîtres vampires, les sièges des mégacorpos, les usines, les labos... Et cinquante millions d'humains, de D-Bees, de créatures magiques et surnaturelles, tous soumis au bon vouloir de leurs seigneurs vampires, des dieux aztèques et de leurs prêtres. En dehors d'un cercle restreint, personne ne connaît le nombre de Dormants, les humains et D-Bees plongés dans un coma artificiel et vidés de leur sang continuellement pour nourrir les "enfants de la nuit". Peu savent aussi combien de vampires sauvages sont gardés prisonniers, immobilisés par un pieu planté dans le cœur.

Il n'y a pas d'aéroport international à Tenochtitlan. Le monde extérieur pense que les hauts-plateaux mexicains sont totalement déserts de vie humaine hormis quelques peones et des meutes de vampires sauvages. Pourtant Tenochtitlan fabrique, consomme, importe et exporte, mais tous les échanges se font via El Oculta, l'organisation criminelle qui contrôle tous les trafics du Yucatan jusqu'au Mississippi (Rifts Black Market). Dans mon RIFTS à moi, El Oculta est entièrement sous la coupe des vampires mexicains, ce qui n'empêche en rien l'organisation d'employer des humains et des D-Bees. Les quatre autres organisations criminelles nord-américaines savent qu'il y a des vampires au sein de El Oculta mais elles ne se rendent pas compte à quel point... El Oculta n'est pas une organisation centralisée: il y a quatre gangs majeurs qui sont calqués sur les quatre royaumes vampires. De la même façon que les quatre royaumes vampires se déchirent entre eux, les gangs mènent une guerre sans merci pour contrôler les trafics et, notamment, le trafic de D-blood. A ce jeu là les vampires de Tenochtitlan ont fini par l'emporter. Ils contrôlent, en sous-main ou directement, la plus grande partie des routes terrestres, maritimes, aériennes et magiques (des liens ont été noués avec certains gangs les plus corrompus de The Immaterial Hand) qui mènent aux consommateurs des mégacités. Une seule exception: le marché sud-américain, aux mains des vampires du royaume andin d'Haktla (Rifts World Book 6: South America).

Ce commerce rapporte tellement de milliards de crédits que les vampires de Tenochtitlan ont réussi à créer et développer une dizaine de mégacorpos spécialisées dans la chimie, l'agrochimie, l'informatique, l'industrie pharmaceutique, le transport... Leurs alliés divins n'ont pas été en reste pour investir dans ces mégacorpos et prêter leurs connaissances pour les aider à se développer. Après tout les dieux aztèques sont présents sur des centaines d'autres mondes, mondes susceptibles de leur fournir de nouvelles molécules, de nouvelles équations, de nouveaux matériaux, de nouveaux logiciels, et caetera, à même de remplir les caisses des mégacorpos vampires de Tenochtitlan. Bien évidemment, dans les mégacités humaines, personne ne se doute un seul instant de la véritable identité des directeurs de ces nouvelles entreprises apparues au cours de ces trente dernières années... Les salariés à Chi-Town, Berlin ou Néo-Tokyo n'ont aucune idée de qui les emploit réellement. A Tenochtitlan, sur les buildings qui accueillent les "sièges sociaux", on ne voit ni logo ni enseigne ni quoi que ce soit susceptible d'identifier ces mégacorpos par des yeux étrangers.

De par leurs compétences techniques, les humains jouent un rôle fondamental pour la croissance des mégacorpos mexicaines. C'est là pour eux un des rares moyens de s'élever socialement en dehors de la prêtrise. Les vampires d'Aztlan n'hésitent pas à enlever cadres et ingénieurs brillants ou prometteurs pour les mettre au service de leurs mégacorpos.

La culture aztèque est omniprésente: dans le calendrier, dans les costumes des prêtres, dans l'architecture, dans la communication (le nahuatl supplante lentement mais sûrement l'espagnol), dans les arts, dans l'écriture et la signalétique...

Surpeuplée, polluée, violente, Tenochtitlan comprend une multitude de barrios: temples aztèques innombrables, palais titanesques des quatre Maîtres vampires, bidonvilles à perte de vue, quartiers résidentiels, blocs corporatistes, usines, ruines innombrables de l'ancienne Mexico, friches industrielles... La mégacité est divisée en cinq districts: quatre appartiennent aux Maisons vampires et le cinquième au clergé aztèque. Le quartier des affaires se trouve dans le district Cortès, ces derniers étant les véritables maîtres d'Aztlan et de Tenochtitlan. La police est constituée d'humains, nombre d'entre eux étant dépendants au D-blood ou soumis au contrôle mental des vampires. L'armée, humaine elle aussi, contrôle les abords de la ville. Policiers et soldats ne sont pas là pour protéger les humains et les D-Bees, leur rôle est de préserver les intérêts des vampires et des dieux aztèques.

La grande pyramide (350 mètres de haut) est le cœur de la cité. C'est un chef d'oeuvre de technologie capable d'absorber, de stocker et de redistribuer le sang des sacrifiés. Elle a été bâtie face aux ruines de l'ancienne cathédrale métropolitaine de Mexico.

Les sous-sols de la cité s'étendent à l'infini: demeures des vampires et de leurs serviteurs immédiats, "usines" de Dormants, geôles des vampires sauvages et des futurs sacrifiés, métro, égouts, ruines pré-cataclysmiques, décharges...

Le visage de Tenochtitlan change de tout au tout quand le soleil se couche...

Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #VAMPIRE KINGDOMS, #PANTHEONS O.T.M., #AMÉRIQUES

Partager cet article

Repost 0