Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Grande-Bretagne de RIFTS est un lieu hautement magique. Il y a pléthore de ley lines et de Nexus (Stonehenge n'étant pas le moindre) et, au cœur des forêts qui ont recouvert l'île, sont apparus des arbres gigantesques -- plusieurs centaines de mètres de hauteur -- dotés de conscience et de pouvoirs quasi-divins: les Millenium trees ou Arbres millénaires. Qui a dit Avatar? Des druides, humains ou non, sont au service de ces dieux-arbres bienfaisants. Ben oui, ils sont gentils.

La profusion de Rifts, passés et présents, fait que l'île a été submergée par une flore et une faune extra-dimensionnelles. S'y ajoute une invasion massive de Fées et autres races typiquement médievales-fantastiques: Elfes, Nains, Trolls... Les Arbres millénaires, les druides, les Chiang-Ku (des dragons aux yeux bridés, ne me demandez pas ce qu'ils font ici) et les chevaliers d'Arthur ont fait en sorte que, malgré une transformation radicale de l'île, cette dernière ne devienne pas un puits de l'enfer comme le reste de l'Europe.

Ça ne veut pas dire que la vie est rose tous les jours en Albion. Il y a des pillards Orks et Gobelins au Pays de Galles. Les Formoîrés ont envahi l'Ecosse. Les Atlantes (les faux: les Minions de Spluggorth) dominent Londres. Plus les fées maléfiques, les druides rouges, les D-Bees hostiles... C'est RIFTS, donc dangereux.

Les chevaliers d'Arthur? Oui, Arthur est de retour. Arthur Pendragon. Ce n'est pas un roi celte revenant d'au-delà des âges obscurs, c'est un jeune chevalier désigné par Merlin pour unifier les seigneurs humains et protéger les habitants de l'ancienne Bretagne. Et cet Arthur a toute la panoplie: Excalibur, une table ronde, Camelot, une Guenièvre, un Merlin... Un Merlin très très particulier. Arthur a établi son Royaume sur l'ouest de l’Angleterre mais, comme je suis un gars sympa, dans mon RIFTS à moi, je lui ai rajouté l'ouest de la France (où Arthur guerroie contre les Gargouilles), dont la Bretagne, ainsi que des morceaux du Pays de Galles (où Arthur guerroie contre les Gobelinoïdes) et d'Ecosse (où Arthur guerroie contre les Formoîrés). Il guerroie beaucoup cet Arthur en définitive car Merlin a de grandes ambitions pour le Haut-Royaume: conquérir le monde. Rien que ça.

Dans Rifts World Book 3: England, Arthur a un royaume avec quelques dizaines de milliers de péquins comme sujets. C'est un peu léger pour, à terme, s'emparer de la planète. Aussi, dans mon RIFTS à moi, je lui ai rajouté deux fiefs conséquents, susceptibles de lui fournir 100 millions de sujets supplémentaires et de soutenir les ambitions de Camelot.

Le premier fief c'est Avalon: un monde magique avec du Petit Peuple, des Dames du Lac, des Dragons, des Dieux celtes... J'hésite encore sur la localisation du Rift y menant: Stonehenge? Une île au centre d'un lac? En pleine mer?

Le second fief c'est Lyonesse: une planète géante recouverte de forêts où les vassaux d'Arthur se sont taillés de nouveaux domaines. Cette planète m'a été inspirée, pour partie, par le cycle de Majipoor de Robert Silverberg et, pour une autre partie, par Les Mondes d'Aldébaran de Leo. J'aime l'idée d'une planète immense pleine de créatures étranges, colonisée peu à peu par des humains et des D-Bees arthuriens space-fantasy. J'ai été influencé aussi par un JDR peu connu en nos contrées francophones: Once and Future King de TSR (motorisé par le système Amazing Engine) où les chevaliers d'Arthur se baladent sur des destriers robots à travers le sytème solaire. La classe. Là encore, où placer le Rift pour y accéder? A Camelot même?

Camelot, la capitale, se situe dans le Somerset. Un Somerset inondé en partie, comme le reste de la Terre des Rifts, grâce à Flood Maps avec une montée des eaux de 30 mètres. J'imagine une cité techno-magique, similaire par certains côtés à Tolkeen ou Lazlo.

Tous les fiefs d'Arthur constituent le Haut-Royaume. On y parle anglais et euro (un mélange d'allemand, polonais et russe, la langue véhiculaire du continent européen) au sein du peuple mais la langue officielle est le Haut-Parler, le celte brittonique d'avant la conquête romaine et le christianisme, remis à l'honneur par Merlin. Il n'y a pas de religion officielle même si le néo-druidisme est largement répandu. On trouve aussi des athées, des agnostiques, des catholiques, des adeptes de l'Homme Jésus, des polythéistes... Mais c'est vrai que dans RIFTS la religion on s'en fout un peu en définitive.

Je vois bien Arthur et Merlin s'allier aux Dieux celtes pour étendre leur influence sur la Grande-Bretagne. J'imagine bien aussi d'autres roitelets indépendants, hostiles au pouvoir de Camelot, s'allier aux Dieux germaniques (les dieux des anciens Angles, Saxons, Jutes...) et aux Atlantes. Comme un revival des luttes opposant les Bretons aux envahisseurs germains lors des invasions barbares. Ça ne fait pas d'Arthur le champion des Gallois, Bretons et autres Corniques contre les Anglais: les nationalismes humains n'ont plus trop la cote dans la Terre des Rifts. Arthur est plutôt le champion des humains et des D-Bees "bons/bienveillants" face aux Spluggorth et autres entités surnaturelles hostiles. Pour rappel, les Dieux de la Terre des Rifts sont détaillés, pour certains d'entre eux, dans Rifts Conversion Book 2: Pantheons of the Megaverse. Ces divinités relookées me font un peu penser aux Olympiens des romans Ilium et Olympos de Dan Simmons.

Dans l'optique d'un Arthur très celtique -- même si ses vassaux ont des méchas et des rail guns -- je vous recommande la lecture cette excellente saga: Arthur, une épopée celtique de Chauvel et Lereculey.

Dans les forêts de cette Grande-Bretagne, je verrais bien aussi des mutants animaux sortis tout droit de cet excellent supplément pour AFTER THE BOMB: Mutants in Avalon. Je pourrais même pousser le vice en créant une bande de rebelles, des Joyeux Compagnons menés par un homme-renard (hihihi), opposés à la tyrannie de Merlin et des Spluggorth de Londres.

Si je mets dusteampunk par-dessus ça fait trop?

Peut-être à Londres où une reine Victoria du futur au service des Atlantes (une Altara blind warrior woman?) régnerait sur une mégalopole où science étrange à vapeur, vrais punks et magies atlantes feraient bon ménage. Ou alors (aussi?) des citadelles urbaines -- images déformées des Arbres millénaires -- semblables à la cité d'Exil (excellent JDR steampunk pour le coup) qui auraient surgi sur les ruines de Manchester, Dublin, Glasgow...

Voilà. Ça fait beaucoup de choses sur une petite île (diminuée par la montée des eaux qui plus est) mais RIFTS se prête bien à ces grosses soupes indigestes... Et, pour une fois, ce ne sont pas des spéculations imaginaires gratuites puisque la Grande-bretagne de RIFTS fait partie des endroits où je mènerais bien volontiers une campagne à l'avenir.

A suivre donc.

Le retour du roi
Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #ENGLAND, #EUROPE, #PENDRAGON, #DIMENSION

Partager cet article

Repost 0