Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On ne sait pas grand chose sur les religions pratiquées sur la Terre des Rifts. Peut-être que, pour Kevin Siembieda, c'est un sujet hasardeux ou inintéressant et qu'il préfère le contourner. En ce qui me concerne, je veux juste apporter une couche de background supplémentaire à mon RIFTS.

Qu'apprend-on dans les suppléments officiels? Notamment Rifts: Pantheons of the Megaverse?

Que les anciens Dieux sont revenus sur Terre. Que ce sont, pour la plupart d'entre eux, des entités apparentées aux humains. Qu'ils se nourrissent de l'énergie magique et psychique et, en partie, de la foi de leurs fidèles. Qu'ils ont d'autres adorateurs dans d'autres univers. Qu'ils ont des avatars leur permettant de se balader à travers le Multivers (le Mega-Univers?). Qu'ils ont des faiblesses, des qualités, des désirs... Qu'ils sont très proches de nous par certains côtés. Et qu'ils ont une soif de pouvoir à un degré pathologique.

Le retour des Dieux, à de rares exceptions, n'a pas aidé l'humanité. Le Moyen-Orient est vide de présence humaine à cause, entre autre, des guerres entre Dieux perses, mèdes, hittites, égyptiens, assyriens, mésopotamiens (akkadiens, sumériens, babyloniens...) et j'en oublie (anges et démons "bibliques", djinns, éfrits...). L'Inde et l'Asie du sud-est ont perdu 99% de leur population humaine pour les mêmes raisons. Les Dieux aztèques les plus sanguinaires se sont alliés aux royaumes vampires mexicains tandis que les Dieux égyptiens les plus malfaisants réduisent peu à peu l'Afrique en esclavage. Et je ne m'étends pas sur les Dieux carthaginois, troyens, amérindiens, et autres vaincus de l'Histoire, bien décidés à prendre leur revanche. Bref, de nombreux Dieux ne sont pas suffisamment dépendants à la dévotion de leurs fidèles pour se retenir de massacrer les adorateurs potentiels...

Mais je me rends compte que je commence déjà à extrapoler par rapport au background "officiel"...

Et le Dieu monothéiste des chrétiens, juifs et musulmans? Rien du tout. Si ce n'est que, en plus des diables et démons, des "anges" et autres "êtres de lumière" arpentent la Terre des Rifts mais ils ne revendiquent aucune association à un Grand Barbu Cosmique. Les croyants se retrouvent dans une situation étrange. Certains aspects du Livre ont pris forme (surnaturel, démons, anges, Apocalypse) mais leur Dieu n'est pas venu les chercher pour les emmener au Paradis et, même, il n'a jamais semblé aussi lointain.

Dans l'Amérique du nord de mon RIFTS à moi, j'ai considéré que le christianisme avait survécu par endroits. Mais sous une forme peu dogmatique où tous les chrétiens ont pu se retrouver: le culte de l'Homme Jésus. Il y a dans Rifts World Book 14: New West une O.C.C. (une classe de perso) de prêcheur itinérant que j'associe aisément à ce culte de l'Homme Jésus. Ce nom, "Homme Jésus", vient de La Tour sombre de Stephen King, excellent cycle s'il en est. Il y a même un culte pour les D-Bees: celui de l'Etre Jésus. Autre culte issu de La Tour sombre: les Mani. Des sortes d'Amishs amateurs de voyages inter-dimensionnels, pour qui les rifts ne sont pas un danger mais une chance à saisir pour l'humanité. Un troisième et dernier culte issu de La Tour sombre: Oriza. C'est une déesse du grain, féminine et féministe (elle prône l'auto-défense -- avec des arguments "tranchants" -- pour les femmes). J'imagine son culte largement répandu dans nombre de communautés agricoles nord-américaines.

Je suis un grand grand fan de l'oeuvre de Stephen King. Je n'aime pas tous ses livres mais certains m'ont durablement marqué et, parmi ces derniers, certains tomes de La Tour sombre. L'univers de La Tour sombre est une source d'inspiration infinie pour RIFTS. D'ailleurs, dans ma première campagne de RIFTS, un grand méchant, une fine gâchette, s'appelle Eldred Jonas. Et une troupe de porte-flingues a pour nom "les Big coffin hunters"...

Mais revenons à la religion dans l'Amérique du nord de RIFTS.

La Coalition ne reconnaît aucun culte. Elle interdit totalement le culte des anciens Dieux, considérés comme des ennemis de l'humanité (ce qui n'est pas forcément faux...). Le culte des Dragons -- le Dragon Wright -- et tous les cultes associés à des créatures magiques ou surnaturelles sont interdits. Les cultes d'origine D-Bee sont proscrits eux aussi. Mais la Coalition tolère les cultes qui ne sont pas liées à une entité extra-dimensionnelle quelconque. Les cultes de l'Homme Jésus et des Mani sont acceptés par exemple. Le culte de l'Œil (des humains mutants persuadés que les psioniques sont l'avenir de l'humanité) est vaguement toléré en dehors des méga-cités tant qu'il ne fait pas de vagues. Seuls les athées et agnostiques proclamés ont des chances d'avancer sur l'échelle sociale des Etats Coalisés. La plupart des citoyens, les urbains plus que les ruraux, ne sont pas croyants.

Les D-Bees ont, pour nombre d'entre eux, mais pas tous, conservé leurs anciens cultes. Et, là où ils sont assez nombreux, la magie abondante de la Terre des Rifts permet à leurs divinités de se manifester...

J'ai mentionné un peu plus haut un culte: le Dragon Wright. Il a pour origine probable le monde de Palladium mais on trouve des croyants partout dans le Multivers, partout où il y a des Dragons en fait. Ses fidèles considèrent que les Dragons sont des dieux, et qu'il faut les honorer. A raison pour partie puisqu'il existe d'authentiques Dieux draconiques. Tous les Dragons ne supportent pas ce culte.

Je ne pourrais pas conclure ce post sans mentionner les anciens Dieux des amérindiens. Ils jouent un rôle considérable en Amérique du nord puisque les "peaux-rouges", profitant de la chute de la civilisation, se sont taillés de nouveaux domaines. Qui a dit Shadowrun? Ils ont été aidés par le retour sur la Terre des Rifts de dizaines (centaines?) de milliers de leurs ancêtres qui s'étaient réfugiés dans un autre univers AVANT l'arrivée de Colomb en Amérique. On en apprend plus dans le supplément Rifts World Book 15: Spirit West.

Dès qu'on s'éloigne des Etats Coalisés, la religion prend plus d'ampleur. Tout est bon à prendre pour survivre dans les terres sauvages. Humains comme D-Bees ont cette possibilité d'adorer anciens et nouveaux Dieux, et d'autres créatures similaires, afin d'obtenir en retour des pouvoirs susceptibles de les protéger et de les faire prospérer dans le monde très très mal fréquenté de RIFTS.

In Gods we trust
Tag(s) : #RIFTS: UNIVERS MAISON, #PANTHEONS O.T.M., #DIMENSION

Partager cet article

Repost 0